Alain Giresse ne touche que…300 000 euros par an !

Alain Giresse

Selon une enquête sur les rémunérations perçues par les coachs des sélections nationales en Afrique, seul l’Algérien Jamel Belmadi figure en haut du tableau. Il touche plus que le double du salaire alloué à Alain Giresse.

Selon l’enquête menée par notre confrère Jeune Afrique sur la rémunération des sélectionneurs, celle des équipes africaines engagées dans cette CAN 2019, qui se déroule actuellement en Egypte, est  plutôt modeste comparée aux salaires astronomiques des sélectionneurs qui sont à la tête des équipes nationales européennes.

L’écart s’explique par le fait qu’ à quelques exceptions près, les salaires de sélectionneurs des équipes africaines sont pris en charge directement par les États qui ne peuvent pas dépasser certaines limites.  A savoir que ces rémunérations intègrent les différentes primes et avantages en nature négociées par les intéressés : logement, voiture, téléphone, billets d’avion…

Le coach des Pharaons en haut du tableau

Ainsi, nous découvrons  qu’avec un salaire mensuel de 108 000 euros, le Mexicain Javier Aguirre,  sélectionneur des Pharaons, est le coach le mieux rémunéré en Afrique.

Il devance le Néerlandais Clarence Seedorf (entraîneur du Cameroun) rémunéré à hauteur de 96 000 euros par mois, talonné par le Français Hervé Renard (Maroc), qui touche mensuellement quelque 80 000 euros. l’Écossais Stuart Baxter occupe la 3e marche du podium avec des émoluments qui s’élèvent à 62 300 euros.

A noter que le premier Africain à apparaître sur la  liste fermée des top 5 est l’Algérien Djamel Belmadi qui touche la somme rondelette d’environ 55 000 euros.

Alain Giresse dans la moyenne gamme

Alain Giresse, à la tête des Aigles de Carthage en Tunisie et le Ghanéen James Kwesi Appiah plafonnent quant à eux à 25 000 euros, juste devant le Français Michel Dussuyer, dont le salaire a été revalorisé après la qualification du Bénin, et qui perçoit désormais 24 000 euros par mois.

Sous la barre des 20 000 euros mensuels figurent le Français Sébastien Migné (Kenya) et Sébastien Desabre (Ouganda), avec environ 18 000 euros chacun par mois.

Voici par ailleurs le top 10 des salaires les plus élevés en Afrique:

  1. Javier Aguirre (Égypte) : 108.000 euros
  2. Clarence Seedorf et Patrick Kluivert  (Cameroun):  96.000 euros
  3. Hervé Renard (Maroc)  : 80. 000 euros euros
  4. Stuart Baxter  (Afrique du Sud): 62.300 euros
  5. Djamel Belmadi (Algérie) : 55.000 euros
  6. Gernot Rohr (Nigeria) : 49.700 euros
  7. Claude Le Roy  (Togo): 38.000 euros
  8. Patrice Neveu  (Gabon) : 30.000 euros
  9. Paul Put (Guinée) : 30.000 euros
  10. Florent Ibenge  (RDC) : 25.000 euros

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here