Bochra Bel Haj Hamida: « J’ai invité les candidats issus du camp Nidaa Tounes à s’unir pour contrecarrer le populiste et le salafiste »

Lors de son intervention le 15 septembre sur la chaîne France 24, Bochra Bel Haj Hamida a déclaré avoir écrit une lettre ouverte aux dirigeants issus du camp Nidaa Tounes et avoir même parlé avec certains pour leur formuler trois demandes, dont la principale est de se mettre d’accord sur un candidat pour contrecarrer le populisme et l’islamisme.

Bochra bel Haj Hamida a aussi invité ces candidats quelques jours avant la date des élections à se mettre autour d’une table et à discuter. Car, selon elle l’intérêt du pays doit primer sur les individualités personnelles.

BBHH qualifie  » Kais Saied de Salafiste parce qu’il parle de l’application de la chariaa. D’ailleurs, le candidat du parti d’Ennahdha n’ose pas aller à ce type d’extrémisme ».

Mais, malgré ces résultats Bochra Bel Haj Hamida est contente que la démocratie continue en Tunisie. « Il faut aller voter! Il ne faut pas que la démocratie s’arrête. Je suis contente que les Tunisiens se soient exprimés. Mais j’ai beaucoup de critiques sur la classe politique et sur les médias. Parce qu’une partie des médias a joué un rôle très négatif lors de cette campagne », rajoute-t-elle. Enfin, elle s’est dite en colère en premier contre l’élite intellectuelle. Toutefois, elle conclut en disant : « Le processus démocratique doit continuer et que chacun assume sa responsabilité. »

كليمتين لحافظ……

Publiée par Bochra Bel Haj Hmida sur Mercredi 11 septembre 2019

 

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here