Ode à l’artiste tunisienne Mounira Hamdi ou comment te dire adieu?

mounira hamdi - l'économiste maghebin

La cantatrice Mounira Hamdi n’est pas morte. Elle a juste rejoint les étoiles. Sa voix si tendre et si suave continuera à nous faire rêver et à nous faire vibrer. On ne saura jamais dire adieu à l’artiste.

Loin de tout tapage médiatique, Mounira Hamdi a préféré prendre son mal en patience. D’ailleurs, elle a préféré être discrète sur sa maladie incurable. Cette maladie qui a eu raison d’elle après une souffrance de deux semaines. Elle se fait toute discrète, elle est restée digne, fière et courageuse jusqu’à la dernière minute.

La regrettée n’a pas uniquement misé sur son talent et sur sa belle voix. Comprenant que le talent n’est pas suffisant, elle travaillé avec labeur. Et comment? De son vivant, elle compte une cinquantaine  de titre dans son répertoire. Ainsi, la talentueuse cantatrice a creusé sa réussite incontestable grâce à un effort louable et un talent indéniable. Que dire de cette perte inestimable? Mounira nous a quittés alors qu’elle n’a que 54 ans, à l’apogée de sa gloire. Une chose est sûre : elle était encore capable de donner plus pour son pays et pour l’histoire de la musique tunisienne.

D’ailleurs, elle a coopéré avec plusieurs chanteurs arabes comme  l’artiste koweïtien Abdallah Rouiched et l’artiste saoudien Rashed Al-Majed. Ainsi, sa voix a pu dépasser les frontières tunisiennes. Sa voix s’adaptait à la musique du patrimoine nord-tunisien, à la musique classique et à la musique typiquement tunisienne. Ainsi, la regrettée était capable de se lancer dans un brassage musical grâce à son talent.

Comment consoler son public? Comment consoler l’histoire de la musique tunisienne qui vient de perdre un monument incontournable? Que dire à cette Tunisie qui, à travers les années, perd une génération d’artistes?

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here