Etude : l’effet positif Mohamed Salah contre l’islamophobie

Mohamed Salah L'Economiste Maghrébin

Une baisse sensible de l’attitude islamophobe des fans de Liverpool grâce à l’effet Mohamed Salah, se fait sentir.

Mohamed Salah est réputé pour son fair-play sur le terrain. Mais aussi pour sa piété dans la vie, sa droiture et son esprit zen. En outre, il est un adepte de la méditation transcendantale.

Ainsi, l’Egyptien Mohamed Salah contribuerait involontairement à faire baisser les actes et les propos islamophobes. Et ce, dans le comté métropolitain de la Merseyside, au nord de l’Angleterre.

C’est ce qui ressort d’une récente étude publiée par quatre chercheurs de la prestigieuse université américaine de Stanford, située dans le Silicon Valley. En effet, ils démontrent un lien de causalité entre l’aura positive de l’attaquant- vedette de Liverpool et une baisse sensible d’actes et de propos antimusulmans dans la région.

Baisse de 18,9% des crimes crapuleux

L’étude démontre une réduction de 18,9% des crimes crapuleux contre la population musulmane dans le compté de Merseyside ces deux dernières années. Ce qui coïncide avec le recrutement de Salah par Liverpool. Alors que le même phénomène ne s’observe pas sur les autres communautés, telles les Hindous ou les Juifs.

La baisse de l’attitude islamophobe est aussi de 7,2% à 3,4% du nombre de tweets anti-islam des supporters de Liverpool adressés aux fans des équipes adverses !

Salah et l’image paisible de l’Islam

L’attitude exemplaire du Pharaon a familiarisé les supporters anglais avec l’image pacifique de l’Islam. « L’exposition d’un modèle positif pouvait amener de nouvelles informations qui humaniseraient davantage la communauté musulmane », observent les quatre chercheurs.

Par ailleurs, sacré champion d’Europe et ayant ouvert le score en finale contre Tottenham, Mohamed Salah avait joué un match plein en ayant jeûné, ce qui n’a en rien réduit sa performance sur le terrain.

De plus, cela a été accepté par son entraîneur allemand Jürgen Klopp faisant ainsi preuve de tolérance et de bienveillance « Je n’ai aucun problème avec le jeûne de mes joueurs, je respecte leur religion. Ils sont toujours excellents. Ils donnent le maximum qu’ils jeûnent ou non. Dans cette vie, il y a de nombreuses choses plus importantes que le football », a-t-il assuré.

Admirable ouverture d’esprit. A méditer !

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here