La Haica sanctionne la chaîne Zitouna Tv

Haica

La  HAICA vient d’infliger une amende d’un montant de dix mille dinars à la chaîne Zitouna TV. Et ce, pour une « non autorisation » de diffusion de meeting.

La HAICA a fait savoir que la chaîne a diffusé des meetings, voire même des discours intégraux de candidats à la présidentielle sans un travail journalistique associé. Il s’agit des candidats Abdelfattah Mourou, Mehdi Jomaa et Hamma Hammami.

Par ailleurs, la haute instance a constaté l’implication de plusieurs médias audiovisuels privés dans les agendas électoraux de certains candidats. Et ce, durant la période de l’élection présidentielle anticipée.

L’instance de régulation a estimé important « d’éclairer l’opinion publique« . En outre, elle attire l’attention quant à son instrumentalisation et la multiplication des indices négatifs. De ce fait, ceci constitue un manquement à la déontologie et à l’éthique professionnelle.

Au final, l’instance a souligné l’importance de respecter les choix du peuple tunisien et de se conformer aux résultats des urnes. Son rôle principal est d’assurer la régulation des médias audiovisuels.

D’ailleurs, rappelons qu’il y a quelques jours, la HAICA a infligé une amende de 10 000 dinars à la chaîne Carthage +. Car elle a fait la publicité politique du candidat à la présidentielle Mohsen Marzouk. Et ce, le 26 août dernier, lors de son passage dans l’émission « Maa Arrais » (Avec le président).

De plus, elle a également infligé une amende de 10 000 dinars à la chaîne publique Wataniya 1. En accusation, la diffusion le 25 août 2019, lors du journal télévisé, d’un reportage consacré à une activité organisée par le parti destourien libre; dont sa présidente Abir Moussi était aussi une candidate à la présidentielle.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here