Le plus jeune milliardaire de France est franco-tunisien !

sadri fegaier
source :lesechos.fr

Sadri Fegaier est à 39 ans le plus jeune milliardaire de France. Ce fils d’immigré franco-tunisien a bâti un empire autour de l’assurance à partir d’une simple boutique de téléphonie.

Désormais, il est à la tête d’une fortune estimée à 1,4 milliard d’euros et devient la 73ème personne la plus riche de France selon le classement du magazine « Challenges ». Cet entrepreneur audacieux est de plus un autodidacte qui a su surfer sur le boom du marché du mobile dans les années 2000 et proposer l’un des premiers contrats tous risques en multimédia et téléphonie.

Sadri Fegaier, désormais le deuxième actionnaire de Fnac-Darty

Depuis plusieurs mois, le Tout-Paris des affaires parle de son histoire étonnante. Celle du fils d’une femme de ménage et d’un chauffeur routier qui a créé une société d’assurances, qui devient depuis février le deuxième actionnaire de Fnac-Darty.

Les chiffres de sa société SFAM, société de courtage spécialisée en assurance affinitaire, donnent le vertige : cinq millions de clients, 1300 employés; un chiffre d’affaires en hausse de 3 200% en cinq ans; plus de 2 500 partenaires et près de 600 embauches en un an. Par ailleurs, la SFAM a annoncé l’embauche de 1000 nouveaux collaborateurs en CDI entre 2018 et 2019.  Pourtant ce patron à l’ascension fulgurante ne semble pas être dépassé par cette réussite qui aurait pourtant de quoi faire perdre pied à plus d’un.

« Vous trouvez ça trop beau pour être vrai ? Ce n’est pas la première fois qu’on me le dit », avait déclaré Sadri Fegaier, lors d’une interview au Magazine Challenges. 

La Société Française d’Assurances Multirisques (SFAM) est une véritable pépite à Romans-sur-Isère où elle a été créée en 1999. Désormais cette société est le leader européen de l’assurance affinitaire pour la téléphonie mobile, le multimédia et les objets connectés. De plus, cette société vertueuse s’honore de figurer à la première place du classement HappyAtWork. Il concerne les entreprises de 500 à 999 salariés dans lesquelles les employés sont les plus heureux de travailler.

Enfin, Sadri Fegaier explique que sa société a choisi de placer l’humain au cœur de sa politique sociale.  Il considère que l’épanouissement et le développement du potentiel de ses salariés ont permis à la société de croître et d’être plus performante.

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here