Imed Hammami : la Tunisie doit garder le contact avec ses compétences à l’étranger

imed hammami

Lors du forum qui s’est déroulé le 16 août 2018 en collaboration avec l’OTA, le ministre de la Santé, Imed Hammami s’est exprimé sur les préparatifs de l’accueil des Tunisiens à l’étranger pour les encourager à investir en Tunisie et comment leur alléger les procédures administratives. Interview.

-Monsieur Le Ministre,  comment encourager les compétences tunisiennes à retourner en Tunisie pour aider au développement régional et comment l’Etat peut-il  raccourcir les délais des procédures administratives?

Imed Hammami: Ce forum est organisé par l’Observatoire des Tunisiens résidents à l’étranger, en partenariat avec le MagDe Deutsch-Maghrebinisches Institut für Kultur und Media. Nous avons assisté en tant que ministère de la Santé, en compagnie de représentants de la présidence de la République et d’autres ministères à ce forum et nous voulons transmettre un message parce que ces thèmes sont une priorité pour le gouvernement d’union nationale auquel nous appartenons.

Aujourd’hui, il y a un workshop qui traite du secteur de la santé et des cadres du ministère seront présents. De nos jours des cadres dans le secteur médical et paramédical sont en train de quitter le pays, nous voulons garder le contact avec eux et suivre leur évolution. Nous avons de cesse de les encourager à retourner en Tunisie après leurs nouvelles expériences et les aider à lancer des projets. De cette manière le 1, 2 million de Tunisiens résidents à l’étranger, qui représentent de vraies compétences,  ne seront pas perdues par la Tunisie et participeront directement à l’économie tunisienne. C’est au tour de la Tunisie de leur faciliter les procédures administratives.

Enfin, Imed Hammami a déclaré qu’il faut établir des ponts pour que les compétences tunisiennes à l’étranger investissent en Tunisie et  le ministère doit travailler dans le sens de faciliter l’investissement et encourager le retour des Tunisiens avec des projets. Il faut les orienter vers les opportunités qui se trouvent en Tunisie.

“La facilitation des procédures se fait par le code de l’investissement et ses décrets d’application. Aujourd’hui, les politiques publiques mises en place par le gouvernement que ce soit par les lois ou les textes réglementaires encouragent les Tunisiens résidents à l’étranger à investir avec des partenaires étrangers ou tunisiens.” conclut Imed Hammami.

Par

Publié le 17/08/2018 à 16:35

Leave a Reply

L'Economiste Maghrébin & L'Economiste Maghrébin by L'Economiste Maghrébin

Send this to a friend