Orange Tunisie et le PNUD Tunisie renforcent leur coopération

Orange PNUD Tunisie

Orange Tunisie et le Programme des Nations Unies pour le Développement (PNUD) en Tunisie ont signé aujourd’hui, jeudi 13 janvier 2022, un protocole d’accord afin de renforcer leur coopération en faveur d’un développement socioéconomique plus durable et plus inclusif.

Ce protocole d’accord a été signé par Thierry Millet, Directeur Général d’Orange Tunisie et Mme Martine Therer, Représentante Résidente par intérim du PNUD en Tunisie. Il a pour objectif principal de soutenir conjointement le développement local inclusif, essentiellement à travers l’écosystème entrepreneurial et l’intégration des Objectifs de Développement Durable (ODD) en Tunisie.

Plus spécifiquement, les deux partenaires s’engagent par cet accord à œuvrer, grâce à un plan d’action qui sera communément établi, pour le renforcement tout au long de l’année, de l’écosystème entrepreneurial local, notamment dans les régions de Gabès, Médenine, Tataouine, Gafsa, Tozeur et Kébili.

Chaque partie apportera son expertise et mobilisera ses ressources et programmes, comme par exemple l’écosystème Orange Digital Center, les Maisons Digitales, le projet Entrepreneuriat pour le Développement du PNUD, ou encore UNDP Tunisia Accelerator Lab.

Culture numérique

Les deux parties ont l’ambition de concevoir et d’expérimenter des solutions innovantes, inclusives et durables. Celles-ci appuient le tissu socio-économique local à travers l’inclusion des jeunes, notamment les jeunes femmes entrepreneures et micro-entrepreneures. Et ce, par le biais de la culture numérique, tout en sensibilisant à la fois à la protection de l’environnement et aux problématiques liées au changement climatique, ainsi qu’aux ODD.

À l’occasion de la signature, Thierry Millet a rappelé « qu’Orange Tunisie avait déjà entamé une collaboration avec le PNUD Tunisie en décembre 2019 à l’occasion de la 25ème Conférence des Nations Unies sur le Changement Climatique, la COP25, en co-organisant un atelier numérique #SuperCodeurs destiné aux très jeunes, avec pour thématique « Codons pour la planète » ; une collaboration qui a d’ailleurs été renouvelée à l’occasion de la COP26 en novembre dernier ».

Et d’ajouter : ce partenariat vient donc asseoir cette collaboration. Il vient consacrer une vision commune pour davantage d’inclusion socioéconomique dans laquelle le numérique a toute sa place, et renforcera certainement l’ensemble de nos programmes de soutien à l’employabilité des jeunes, à l’autonomisation des femmes et de promotion de l’entrepreneuriat, notamment dans les régions. Et par ailleurs, l’expertise avérée du PNUD Tunisie en matière d’environnement et de changement climatique ne peut que nous être utile pour enrichir notre stratégie de responsabilité sociale, qui se base entre autres sur le Pacte Mondial des Nations Unies et les ODD ».

Attention particulière aux femmes, aux jeunes et aux groupes vulnérables

Mme Martine Therer a pour sa part déclaré que « la population tunisienne a été fortement impactée par la crise sanitaire. Celle-ci a touché particulièrement les jeunes et les femmes et accentué leur marginalisation. Le PNUD et Orange Tunisie ont décidé d’unir leurs efforts pour les aider et contribuer au relèvement socio-économique de la Tunisie, en promouvant l’entrepreneuriat, l’innovation et le développement durable ».

Et d’ajouter : « Le PNUD se réjouit de ce partenariat et de l’engagement d’Orange Tunisie en faveur des Objectifs de développement durable (ODD). Nous travaillerons ensemble pour sensibiliser les jeunes tunisiennes et les jeunes tunisiens aux enjeux du développement durable… Nous voulons mobiliser les jeunes pour qu’ils s’engagent et contribuent activement au changement social dans leur communauté, dans leur région et au niveau national. Dans toutes nos entreprises conjointes, nous accorderons une attention particulière aux femmes, aux jeunes et aux groupes vulnérables. Nous nous attacherons à respecter la promesse qui est au cœur du Programme 2030, en veillant à ce que personne ne soit « laissé pour compte ».

D’après communiqué

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here