Les services publics destinés aux jeunes demeurent en deçà des attentes

jeunes
Photo d'archives

Les services publics destinés aux jeunes demeurent en deçà de leurs attentes. C’est ce qu’affirme un sondage réalisé par l’Observatoire national de la jeunesse.

La GIZ a appuyé l’observatoire lors de l’élaboration de cette étude. Elle cible 800 jeunes de 18 à 35 ans issus de différents gouvernorats. Il en ressort que les jeunes ne sont pas satisfaits de la qualité des services publics qui leur sont destinés dans les différents secteurs. En effet, pour les jeunes ces services ne répondent pas à leurs besoins et ne prennent pas en considération les évolutions.

Ce bilan concerne en particulier les espaces de l’emploi et de l’insertion professionnelle; ainsi que les activités de distraction. Plusieurs jeunes ont affirmé leur mécontentement vu leur absence aux postes de décision et de la non prise en considération de leurs propositions. D’ailleurs, ils expriment leur prédisposition à participer à la réforme et à bâtir un avenir meilleur.

Lors d’une séance de travail au sein du ministère de la Jeunesse et des sports, le ministre Kamel Gueddiche a estimé que les conclusions de l’étude seront la pierre angulaire d’un dialogue avec la jeunesse et l’élaboration d’un politique nationale juvénile. Et ce, selon une vision de réforme globale et participative.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here