Des membres de la Société civile appellent à la mise en application du rapport de la Cour des comptes sur les infractions électorales

société civile

Des activistes de la société civile ont organisé, mercredi, un rassemblement de protestation devant le siège de la Cour des Comptes. Et ce, pour appeler à l’application de son rapport sur les violations commises par certains partis politiques, lors des élections présidentielle et législatives de 2019.

Les activistes de la société civile ont scandé des slogans dénonçant la lenteur de la justice tunisienne. Et ce, à travers le traitement des affaires de corruption à caractère politique.

Selon eux, l’origine de la dépravation de la vie politique en Tunisie revient en partie aux infractions commises. Et ce, pendant les élections de 2019.

Par ailleurs, Ahmed Kahlaoui, président de l’Organisation tunisienne de lutte contre la normalisation, a déclaré que la Cour des Comptes est appelée à révéler les violations perpétrées par Ennahdha et Qalb Tounès ainsi que par la liste Aich Tounsi.

De ce fait, l’Islam politique qui a gouverné le pays a tenté d’infiltrer la justice tunisienne. Et ce, pour couvrir les crimes électoraux commis lors des dernières échéances,conclut-il.

Avec TAP

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here