Slim Laghmani: « On ne fait que reculer l’échéance »

Slim Laghmani

Que peut-on déduire de ces mesures d’exception annoncées par le président de la République Kaïs Saïed, il y a quelques minutes de cela?

Slim Laghmani, professeur de droit constitutionnel, a réagi via un post. Puisqu’il déclare: « Le communiqué de la présidence ne donne pas une idée juste des mesures décidées. »
Et de poursuivre: « Ce ne sont pas des mesures d’exception. C’est une organisation provisoire des pouvoirs publics qui ne dit pas son nom. Demeure un point toutefois. En vertu du dernier paragraphe de l’article 80, ce décret prend fin avec la fin de l’Etat d’exception. On ne fait que reculer l’échéance. »

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here