Tunisie : début de l’utilisation du vaccin britannique « AstraZeneca »

AstraZeneca

La chef de la direction de la pharmacie et des médicaments et membre de la Campagne nationale de vaccination, Mariem Kharrouf, a annoncé que la Tunisie commence, à partir d’aujourd’hui, l’utilisation du vaccin britannique anti-covid, « AstraZeneca ».

Il s’agit, a-t-elle affirmé, de l’un des vaccins les plus utilisés dans plus de 148 pays. Kharrouf a indiqué que certains pays ont temporairement suspendu l’utilisation du vaccin AstraZeneca. Et ce, en raison de l’apparition de quelques effets secondaires (coagulation sanguine) chez un nombre très réduit de personnes. Certains de ces pays ont par la suite décidé de l’administrer à des personnes de plus de 55 ou 45 ans.

Elle a ajouté que le Comité Scientifique de Lutte contre le Coronavirus a décidé d’utiliser le vaccin « AstraZeneca », pour les personnes âgées de 60 ans et plus puisque le problème de coagulation de sang n’existe presque pas, deux cas sur un million de personnes, contre 3 cas sur un million de personnes pour le reste des groupes d’âge.

Elle a expliqué que les avantages du vaccin « AstraZeneca » l’emportent sur ses risques. Tout en soulignant qu’il s’agit d’un vaccin efficace contre ce virus et peut entraîner certains effets secondaires. Et ce, comme n’importe quel autre vaccin ou médicament.

Le 7 mai, le ministre de la Santé, Faouzi Mehdi, a annoncé que le comité scientifique chargé du suivi de la vaccination contre le Coronavirus avait approuvé l’utilisation du vaccin britannique AstraZeneca.

Le rapport de l’Agence européenne des médicaments avait précédemment révélé que l’efficacité du vaccin va au-delà de ses méfaits.

 

Avec TAP

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here