Union Européenne : instauration d’un pass vaccinal à partir du 1er juillet

pass vaccinal

À la suite de quatre réunions de négociations, les membres de l’Union Européenne (UE) se sont enfin mis d’accord pour l’instauration d’un système de « pass vaccinal ».

Les membres de l’Union Européenne (UE) ont conclu un accord pour la création d’un système de pass vaccinal en utilisant un QR code. Ainsi, il prendra principalement la forme d’un certificat numérique. Le support papier est aussi reconnu.

Les membres de l’UE ont décidé de reconnaître les vaccins autorisés par l’Agence Européenne des Médicaments. Ces vaccins sont ceux de Pfizer-BioNTech, de Moderna, d’AstraZeneca et de Johnson&Johnson.

Néanmoins, chaque pays aura la liberté d’accepter d’autres vaccins. À titre d’exemple, la Hongrie, la Slovaquie et la République Tchèque utilisent le vaccin russe Spoutnik. Ils peuvent donc l’inclure dans leurs systèmes de pass vaccinal. La Hongrie a également utilisé le vaccin chinois Sinopharm. Elle a la possibilité de l’inclure dans son pass vaccinal.

Le pass sanitaire servira à prouver l’immunité de l’individu face au Coronavirus. Il doit comporter l’un des trois documents suivants : un test PCR ou antigénique négatif ; un certificat de rétablissement du Coronavirus ; un certificat de vaccination.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here