Célébration à Tunis de « L’italien entre la parole et l’image: graffitis, illustrations, bandes dessinées » du 19 au 25 octobre 2020

italien-

Le programme que l’Institut Italien de Culture de Tunis propose pour la XXème édition de la Semaine de la Langue Italienne dans le Monde s’adapte aux changements imposés par l’émergence sanitaire mondiale.

Cette année, elle se déroulera du 19 au 25 octobre 2020 et aura comme titre « L’italien entre la parole et l’image: graffitis, illustrations, bandes dessinées ».

L’initiative a comme objectif de favoriser la diffusion de la langue italienne. Elle est promue sous le Haut Patronage du Président de la République italienne, par le Ministère des Affaires Etrangères et de la Coopération Internationale, et par l’Accademia della Crusca. Elle est organisée par l’Ambassade d’Italie et l’Ambassade de Suisse en Tunisie.

Le programme propose une incursion dans le monde de la bande dessinée dans ses différents figures, avec la mise en place d’une exposition auprès de cet Institut à visiter même à distance, ainsi qu’une série d’initiatives liées par le même thème : «de l’italien entre la parole e l’image», structurées afin d’y participer virtuellement, à distance

Le début est prévu pour le 19 octobre avec «La Nouvelle frontière», une exposition de bande dessinée qui réunira 14 jeunes artistes affirmés dans ce domaine, entre dessinateurs, scénaristes et illustrateurs. L’exposition – ouverte au public (sur réservation) jusqu’au 19 novembre auprès de l’Institut Italien de Culture de Tunis, pourra être visitée aussi en ligne sur les réseaux de l’Institut et de openartweek.com.

Elle a été réalisée par Open Art Week, en collaboration avec La Biblioteca delle Nuvole – une des plus grandes bibliothèques italiennes de bandes dessinées et d’illustrations – avec Lab619, groupe d’artistes tunisiens renommé et récompensé, et avec l’association suisse Fokus Illustration. Son objectif : créer, chacun avec son propre style, une histoire afin d’illustrer, en se catapultant sur le futur, ce moment historique si particulier et dramatique, où le virus et le confinement ont conditionné la vie de tous, avec des conséquences inattendues et inédites.

Le 20 octobre, toujours sur les réseaux sociaux de l’IIC, un rendez-vous est donné avec une conférence intitulée « Représenter la réalité avec les bandes dessinées : histoires, personnages et artistes de la bande dessinée italienne » du professeur Mario Sei, enseignant de Littérature italienne contemporaine à la Faculté de La Manouba de Tunis et auteur du volume « Message in a bottle – histoires e témoignages de jeunes tunisiens, huit ans après la révolution. »

Le 21 octobre, rendez-vous avec le séminaire en ligne «Le témoignage de la bande dessinée » organisé par le designer graphique Timothy Hoffmann, en collaboration avec l’Ambassade de Suisse en Tunisie, qui, en ligne avec l’Université de La Manouba de Tunis, parlera des stratégies et des défis de la bande dessinée confrontée à la réalité.
L’après-midi du même jour, il y aura une conférence virtuelle intitulée “Corto Maltese, une quasi-réalité” du profsseur Raimondo Fassa, professeur d’italien à la Manouba, qui portera sur le fameux anti-héros, crée par Hugo Pratt, qui permit de faire voyager merveilleusement autour du monde.

Le lendemain, Mario Sei et Raimondo Fassa rencontreront, lors d’un séminaire en ligne retransmis sur les réseaux de l’IIC, les artistes de «La Nouvelle frontière» pour un échange de points de vues sur le thème de la bande dessinée, de la langue italienne et le rapport avec ce moment historique particulier.

Le 23 octobre il y aura une nouvelle rencontre avec le designer graphique Timothy Hoffmann, en ligne avec l’ISLT de Tunis avec son séminaire en ligne intitulé «Le témoignage de la bande dessinée», en collaboration avec l’Ambassade de Suisse en Tunisie.

Le 24 octobre, l’auteur de bande dessinée Claudio Calia présentera sur les réseaux de l’IIC « La bande dessinée comme langage social: l’expérience de Claudio Calia en Tunisie », un clip vidéo où il illustrera les projets de coopération internationale avec, au centre, la bande dessinée réalisée par de jeunes tunisiens. Calia est un des principaux auteurs italiens de Graphic Journalism et ses dessins pour la campagne sociale afin de contraster la diffusion du virus en Tunisie, réalisée par Cefa Onlus est une des histoires ayant obtenu le plus de succès de la bande dessinée italienne à l’étranger, avec plus de quatre millions de visualisation en moins d’un mois.

Les différents départements d’italien des Universités tunisiennes, à commencer par La Manouba présenteront l’exposition de bande dessinée des 15 finalistes du Lucca Project Contest 2020 et du vainqueur de l’édition de l’an passé (organisé par Lucca Crea Sarl et cet IIC), un concours de jeunes auteurs de bande dessinée. L’exposition est composée de 35 panneaux.

Avec TAP

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here