Que faut-il penser de l’interview de Kaïs Saïed ?

Kaïs Saïed

La première interview du Président de la République était-elle réussie ou encore correspondait-elle aux attentes des Tunisiens ?

Certains voient que les réponses de Kaïs Saïed étaient une réussite, d’autres non.

Bassel Torjeman,  analyste politique revient sur la durée de l’interview qui selon lui, a trop duré. Il précise dans ce contexte: « Je pense que les journalistes n’avaient pas non plus assez de matière pour poser les bonnes questions. D’ailleurs, l’idée d’évaluer les 100 jours du président de la République est fausse ».

Et d’ajouter:  » A l’heure actuelle, la Tunisie vit dans une situation de non gouvernance ! Même les mécanismes de gouvernance n’existent pas. Or les 100 jours, n’est autre qu’un modèle copié de la France. A mon sens, cette démarche est fausse » 

Et de poursuivre: « Ce qu’on remarque aussi c’est que le président de la République a voulu sortir de ses prérogatives, en voulant s’immiscer dans le pouvoir exécutif, en prenant l’exemple des braquages qui est de la relève du ministère de l’Intérieur. De même pour la justice, en disant que seule la justice est habilitée à s’en charger ». 

Elle ne sera pas la dernière…

De son côté,  Adnane Belhajamor, activiste politique, revient sur la forme de l’interview. Il souligne pour sa part : « Il y a beaucoup à dire sur la teneur de l’interview télévisée du Président ». Selon lui, deux remarques importantes s’imposent déjà, concernant la forme.

Il précise dans ce contexte : « Pourquoi Kaïs Saïed tient-il à s’adresser au peuple tunisien en arabe littéraire ? Alors qu’il sait très bien que 80% de la population ne saisira pas son discours. Et d’ajouter : « Je suis d’autant plus à l’aise à observer cela, qu’en bon sadikien je maîtrise bien la langue arabe et je comprends donc tout ce qu’il dit ».

Et de poursuivre : « Mais il y a tout un peuple qui le regarde et à qui il doit de faciliter la compréhension et l’assimilation. Je suis certain que Saïed ne parle pas comme ça en famille. Alors président, parlez au pays comme vous parlez aux vôtres s’il vous plaît. »

Cela dit, la première interview ne sera pas la dernière. Mais ce qui est sûr c’est que toute interview va engendrer de nombreux débats dans les médias. Attendons de voir !

Rappelons que le Président de la République, Kaïs Saïed, était l’invité de la chaîne Al Watania 1 pour une émission spéciale de 90 minutes.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here