BAD-Tunisie: croissance économique de 2,1 % en 2020 et 2,5 % en 2021

BAD croissance Tunisie

La croissance économique en Tunisie devrait atteindre 2,1 % en 2020 et 2,5 % en 2021. C’est ce qu’a démontré la BAD dans son récent rapport sur « Les perspectives économiques en Afrique 2020« .

La BAD a dévoilé que la persistance des inégalités constitue une entrave à l’investissement et à la croissance en Tunisie. « Il est nécessaire d’accélérer les réformes structurelles entreprises depuis 2011. Ainsi que d’introduire des mesures spécifiques pour réduire ces inégalités et rendre la croissance plus inclusive », lit-on dans le rapport.

Selon la même source, le tourisme qui a représenté jusqu’en 2011 un important moteur de croissance et d’emplois, pourrait à moyen terme bénéficier de la croissance constante de 5% par an de la demande de services touristiques au niveau mondial.

En outre, la Banque a dévoilé que les dépenses publiques ont connu une augmentation significative depuis 2011. « Les gouvernements successifs continuent à privilégier les dépenses courantes au détriment des dépenses d’investissement ».

Sur le plan régional, le rapport a dévoilé que la croissance économique en Afrique s’est maintenue à 3,4 % en 2019. Et elle devrait se situer à 3,9 % en 2020 et à 4,1% en 2021.

Cette croissance continentale, plus faible qu’anticipé, tient en partie à l’expansion modérée des  cinq grandes économies africaines. A savoir l’Algérie, le Maroc,  l’Égypte, le Nigeria et l’Afrique du Sud. Dont la croissance combinée représentait en moyenne 3,1 % contre 4% pour le reste du continent.

« Les déterminants fondamentaux de la croissance s’améliorent avec un déplacement progressif de la consommation privée vers les investissements et les exportations. Pour la première fois en une décennie, l’investissement a contribué pour plus de la moitié à la croissance du continent africain. Et ce, contre moins d’un tiers pour la consommation privée”.

Néanmoins, la même source a montré que la croissance n’a pas été inclusive. « A peine un tiers des pays africains ont réalisé une croissance inclusive. Tout en réduisant à la fois la pauvreté et l’inégalité ».

 

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here