BEI-Tunisie : un nouveau financement de 20 millions d’euros

programme de régénération des centres anciens-BEI

La Tunisie et la Banque Européenne d’Investissement (BEI) signent un accord de financement du Programme de Régénération des Centres Anciens (PRCA); pour une valeur de 20 millions d’euros.

A cet égard, c’est le ministre du Développement, de l’investissement et de la coopération internationale Zied Ladhari qui représentait la Tunisie. La BEI l’était par sa vice-présidente, Emma Navarro. Et ce, en marge des réunions annuelles du groupe de la Banque mondiale et du FMI, à Washington, du 16 au 20 octobre 2019.

Ainsi, ce programme s’intègre au Plan de développement économique et social 2016-2020. Avec un budget estimé à 40 millions de dinars dont: un financement de l’Etat tunisien; de l’Agence Française de Développement (AFD); et de la Banque Européenne de l’Investissement (BEI). Et avec une assistance technique financée par l’Initiative pour le Financement des Projets Urbains (UPFI).

En effet, ce programme consiste à intervenir dans les centres anciens à caractère historique et traditionnel. Ces centres englobent les Médinas ainsi que les quartiers européens anciens des 19e et 20e siècles alentour, les ensembles architecturaux et urbains, des Ksours. Et tout tissu habité ayant un caractère historique, patrimonial ou traditionnel. Ce programme vise à réhabiliter et à assurer leur intégration économique et sociale.

De même, il vise à améliorer les conditions de vie des habitants, à dynamiser l’activité économique dans les centres anciens et à renforcer leur attractivité culturelle et touristique.

En marge des réunions de la BM, Laâdhari s’entretenait avec le vice-président de la BM. Et ce, sur l’avancement des programmes de coopération financière et technique entre la Tunisie et la BM. Mais aussi des programmes qui seront présentés au cours de la prochaine période, outre l’avancement des réformes programmées.

Enfin, le ministre s’est également entretenu avec plusieurs responsables d’institutions financières internationales et arabes. Et notamment la vice-présidente des programmes américains COMPACT (MILLENNIUM CHALLENGE COMPAC), le commissaire européen chargé des affaires économiques et fiscales et le président de la Banque africaine de développement (BAD).

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here