Migration : le FTDES interpelle les candidats aux Législatives

migration - L'Economiste Maghrébin

Le Forum tunisien des droits économiques et sociaux ( FTDES ) a proposé une panoplie de recommandations pour les candidats aux Législatives. Ces recommandations portent sur le sujet de la migration et la mobilité.

 

En effet, la plupart des recommandations ciblent les dossiers de la migration et de la mobilité.

  • La ratification et la mise en œuvre de la Convention de l’Organisation Internationale du Travail (OIT) n° 189 sur les travailleuses et travailleurs domestiques (2011) ; des Conventions de l’OIT n° 97 et n° 143 sur les travailleurs migrants et de la Convention internationale sur la protection des droits de tous les travailleurs migrants et des membres de leurs familles de (1990)
  • Le respect du principe de non-refoulement
  • L’arrêt complet des accords bilatéraux conclus avec les autorités italiennes en ce qui concerne le rapatriement massif.
  • L’adoption d’un cadre légal relatif à la migration notamment en matière d’accueil des migrants

  • La révision et l’assouplissement de la Loi de février 2004  relative aux passeports et aux documents de voyage.
  • La révision et l’assouplissement de la Loi de mars 1968, relative à la condition des étrangers en Tunisie. Pour permettre à certaines catégories d’étrangers comme les étudiants d’obtenir plus facilement leurs cartes de séjour. Et de ne pas avoir à payer des pénalités

– Réactiver la Commission d’enquête sur les disparus en mer pour répondre à la requête des familles tunisiennes endeuillées.

  • Mettre en place un dispositif permanent et systématique pour permettre l’identification des naufragé et des disparus en mer.
  • Fournir les moyens aux autorités locales et aux organisations humanitaires, notamment au sud du pays, pour accueillir les migrants. Et gérer des situations de crise dans de meilleures conditions.
  • Mobiliser les ressources nécessaires à la mise en œuvre des engagements légaux de l’Etat pour la protection et la prise en charge des victimes de la traite.Par ailleurs, le FTDES continuera à interpeller les candidats aux législatives en Tunisie, à l’approche de cette échéance électorale.

 

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here