Tunisie : une nouvelle stratégie industrielle et d’innovation à l’horizon 2035

stratégie industrielle

Le ministère de l’Industrie et des PME et le Groupement tuniso-espagnol « IDOM/BID Consulting » signaient le contrat relatif à l’élaboration de la stratégie industrielle et d’innovation à l’horizon 2035. Et ce, mercredi à Tunis.

stratégie industrielle
Le contrat a été signé par le DG de l’infrastructure industrielle et technologique au ministère de l’Industrie et des PME, Kamel Oueslati et le Directeur du groupement, Iñigo San Emeterio.

En effet, le projet d’élaboration de cette stratégie industrielle s’étalera sur une période de neuf mois. Et la Banque Africaine de Développement (BAD) assure son financement avec un don d’environ 670 mille 800 euros. L’objectif est de mener des analyses minutieuses traduisibles en programmes gouvernementaux. Et ce, durant les quinze prochaines années.

Ainsi, « l’objectif recherché est de mettre les bases d’une industrie tunisienne résiliente orientée vers le futur et capable de concrétiser les priorités nationales ». Tels sont les propos du ministre de l’Industrie et des PME. Ce projet vise aussi la redynamisation de l’économie, la réduction du taux de chômage et des disparités régionales.

De plus, il permettra d’évaluer les politiques industrielles actuelles et le système d’innovation. Outre l’élaboration d’études comparatives avec cinq pays. A savoir : le Maroc, le Chili, la Pologne, le Portugal et la République Tchèque.

Par ailleurs, le ministre de l’Industrie et des PME, Slim Feriani, précise que la première réunion du comité de pilotage se tenait aujourd’hui. Et ce, à l’issue de la signature du contrat. Y participaient des représentants du ministère, des structures publiques et des banques.

Au final, ce comité aura pour mission d’accompagner le processus de réalisation de cette stratégie nationale. Enfin, il examinera la méthodologie de travail du groupement tuniso-espagnol.

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here