Propagande politique : des amendes de 90 mille dinars à des médias

Propagande politique Haica

La HAICA décidait, mercredi, d’infliger des amendes d’un montant total de 90 mille dinars à quatre chaines de télévision privées et à une radio privée. Et ce, au motif de propagande politique.

En effet, la Haica décide de cette sanction à l’encontre de cinq médias pour propagande politique en faveur de candidats à l’élection présidentielle anticipée.

Ainsi, la Haute Autorité Indépendante de la Communication Audiovisuelle inflige une amende de 20 mille dinars à la chaîne El Hiwar Ettounsi. Car elle faisait de la publicité politique à des candidats à la présidentielle. Et ce, les 24 et 30 août derniers, lors de l’émission « Idée de Sami Fehri ».

Par ailleurs, l’instance de régulation de l’audiovisuel met à l’amende de 10 mille dinars la radio privée Mosaïque. En cause : de la propagande au profit d’un candidat.

En outre, le Conseil de la HAICA décide d’infliger une amende de 30 mille dinars à la chaîne Nessma. Car elle évoquait les résultats des sondages d’opinion; contrairement aux dispositions de l’article 70 de la loi électorale.

De plus, la HAICA donnait une autre amende de 20 mille dinars à la chaîne privée Attassia pour la même infraction.

Enfin, la chaîne privée Telvza tv recevait une amende de 10 mille dinars pour avoir fait de la propagande politique à des candidats à la magistrature suprême.

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here