Abdelkarim Zbidi multiplie les rencontres avec les jeunes et le corps médical

Abdelkarim Zbidi

Abdelkarim Zbidi, candidat à la présidentielle, multiplie les rencontres. Et une première avec le corps médical. Il y a parlé pendant 35 minutes sans papier, en langue française.

A travers cette rencontre, il expose son projet pour la Tunisie; sans fausses promesses et sans populisme. Avec « un seul objectif : libérer le pays de la mainmise des bandits, des mafieux et ceux qui les protègent”, clame-t-il. C’est désormais devenu le leitmotiv d’Abdelkarim Zbidi.

Puis, revenant sur l’arrestation de Nabil Karoui, M. Zbidi rappelle : « On ne peut pas demander à la justice de faire les choses sur mesure. Que nous soyons en période électorale ou pas, la justice doit suivre son cours. C’est regrettable pour le candidat Nabil Karoui. Il va sans dire que son droit de participer aux débats et faire sa campagne électorale comme il l’entend est indiscutable. »

 

Par ailleurs, sur la question de l’ALECA, il répond: « Je pense que nous n’avons pas les bons négociateurs. Alors que cela peut être bénéfique pour la mise à niveau d’un certain nombre d’institutions dans plusieurs domaines. Il y a des avantages dans deux domaines, l’agriculture et les services, où nous ne sommes pas compétitifs », fait -il remarquer. 

En outre, Abdelkarim Zbidi rencontrait un grand nombre de jeunes pour leur dire de garder confiance.

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here