La Transtu renforce son parc et lance l’application « Wassalni »

transports publics

La société des Transports de Tunis – Transtu lançait, hier jeudi, l’application « Wassalni » (transporte-moi). Elle annonce aussi l’acquisition de 30 nouveaux bus articulés.

Tout d’abord, l’application « Wassalni » de la Transtu permet aux usagers des lignes de bus, de métro et du train de la banlieue nord, le TGM (Tunis-La Goulette-La Marsa), de se tenir informés des horaires et de la disponibilité des moyens de transport, dans le Grand-Tunis.

D’ailleurs, le PDG de la Transtu, Anis Mallouchi, précise les lignes concernées. Cette application gratuite bénéficiera, dans une première phase, aux lignes de bus relevant du district de Bab Saâdoun. En attendant sa généralisation à l’ensemble des lignes.

Et de préciser : « Notre application est en fait un projet de fin d’études universitaires d’un groupe d’étudiants. Elle est disponible en trois langues (arabe, français et anglais). Elle permettra au citoyen d’avoir une idée sur le temps d’attente avant l’arrivée du moyen du transport. Ainsi que sur l’itinéraire à suivre, pour arriver à destination. »

Ainsi, le voyageur peut suivre en temps réel la progression de son moyen de transport, dans les différentes stations. Et ce, à travers cette application qui utilise « Google Maps.

En outre, « grâce à ce nouveau service, le citoyen pourra avoir une idée sur la tarification des différents moyens de transport. Il pourra partager ses remarques et ses propositions en la matière », note encore Mallouchi.

Acquisition de 30 nouveaux bus articulés

Sur un autre plan, la Transtu entame aujourd’hui la mise en service de 30 nouveaux bus articulés. Au total, elle réceptionnera 65 bus avant la rentrée scolaire.

Toutefois, ces bus seront répartis entre les principaux circuits connaissant une forte demande en transport. Tels que Douar Hicher, Zahrouni, Cité El Bassatine et Tébourba.

Car, « le renforcement du parc par ces bus réduira l’engorgement. Il améliorera la qualité des services », déclare Mallouchi.

En effet, la capacité d’un bus articulé, dont le prix s’élève à près de 470 mille dinars, est de 1,7 % supérieure à celle d’un bus normal.

Les nouveaux bus bénéficient d’un équipement complet. A savoir:  trois caméras de contrôle; une cabine de conduite indépendante; un système d’information électronique (n° du bus et destination), en plus d’un système de conditionnement automatique; et d’un autre d’éclairage intérieur économe en énergie.

Notons que ces nouveaux bus s’inscrivent dans le cadre d’un marché pour l’acquisition de 494 bus, à savoir 277 bus ordinaires et 217 bus articulés. La société a reçu, jusqu’à ce jour, 180 bus ordinaires et 30 bus articulés, en attendant la réception de 35 autres bus avant la rentrée scolaire. Le reste du programme du marché comprend l’acquisition de 97 bus normaux et 152 bus articulés.

Rentrée scolaire et universitaire : 800 bus

Concernant les préparatifs pour la rentrée scolaire et universitaire, le ministre du Transport Hichem Ben Ahmed a souligné l’existence de 800 bus assurant quotidiennement plus de 8 mille dessertes sur les lignes régulières et celles vers les centres universitaires.

Ben Ahmed a fait savoir qu’il a été décidé d’acquérir 100 bus sur les trois prochaines années, afin de renforcer le parc dans les différentes régions du pays, ajoutant que son département se penche actuellement sur la préparation d’un cahier des charges avant de lancer un appel d’offres à cette fin.

Et d’ajouter : « Nous comptons aussi acquérir 500 bus d’occasion, dont la moyenne d’âge varie entre 2 et 3 ans, dans le cadre de la coopération tuniso-française ».

D’un autre côté, le ministre a fait savoir que les défaillances enregistrées concernant les trains sont dues à la non acquisition d’un nouvel équipement, depuis quelques années, indiquant que la SNCFT a lancé, récemment, un appel d’offres pour acquérir 100 nouveaux wagons.

« Le ministère a réservé un budget pour réaliser un diagnostic exhaustif de l’ensemble des lignes de chemin de fer afin de définir les lacunes existantes », a affirmé Ben Ahmed.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here