Qadiroun appelle la famille centriste à s’accorder sur un seul candidat

Qadiroun
Le collectif Qadiroun

La coalition Qadiroun lance un appel aux  candidats à l’élection présidentielle anticipée. Et précisément à ceux appartenant à la famille centriste socio-démocrate. Afin qu’ils se retirent de la compétition en faveur d’un seul candidat. Et ce, pour lui garantir de meilleures chances de figurer au second tour.

Car, Qadiroun est une coalition politique civile. Elle regroupe des citoyens de différents partis politiques. Mais aussi, des associations et des personnes hors partis. Selon les fondateurs, ce collectif vise à « former une large coalition politique et démocratique œuvrant à remporter les prochaines échéances électorales ».

De ce fait, Rafik Boujadria, un des initiateurs de la coalition, revient sur le risque d’éparpillement des voix. Puisqu’à l’heure actuelle six à sept candidats de la famille socio-démocrate sont candidats à la présidentielle. Cela peut empêcher quiconque d’entre eux d’arriver au second tour devant les candidats des autres familles, notamment celles des islamistes et des populistes.

En outre, Qadiroun appelle les candidats et leurs partis à se réunir autour d’une même table pour choisir le candidat le plus habilité à passer au second tour et représenter le projet de la famille socio-démocrate, dit-il. 

Même si, à un moment donné, la coalition avait proposé d’organiser des élections primaires entre les candidats de la famille centriste. Chose qui n’avait pu se faire.

Par ailleurs, Boujadria nie le soutien de Qadiroun au candidat du mouvement « La Tunisie en avant », Abid Briki. Il rappelle que la coalition s’était retirée de l’Union démocratique et sociale le 29 juin dernier suite à un désaccord autour les listes candidates aux élections législatives.

Enfin, selon nos informations, cet appel pourrait être entendu dès cet après midi. Attendons voir.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here