Aïd El-Idha : une campagne de sensibilisation intitulée « un Aïd sans kyste »

aid sans kystes-

L’Institut national Zouheir Kallel de nutrition et de technologies alimentaires organisait, mercredi à Tunis à l’occasion d’Aïd El-Idha, une campagne de sensibilisation intitulée « Un Aïd sans kyste ». Et ce, dans le but d’informer les consommateurs sur les précautions à prendre pour éviter les risques de contamination par le kyste hydatique.

Le directeur de l’Institut de nutrition, Jamel Ben Ammar, déclarait à la TAP que cette campagne vise à sensibiliser le consommateur à plusieurs pratiques ayant un impact négatif sur l’environnement. Et à donner des conseils sanitaires portant sur l’abattage des moutons, le nettoyage, la valeur nutritive de ces viandes et les modes sains de cuisson. Et ce pour un aïd sans kyste.

Ainsi, le directeur général met l’accent sur l’importance de cette campagne de sensibilisation. Elle passe par l’achat d’un mouton de sacrifice sain; la gestion des déchets de l’abattage pour éviter d’éventuelles contaminations par les kystes; et le respect des règles d’hygiène. Il signale que l’Institut Zouheir Kallel organisait, le mardi 6 août au centre commercial « Géant » , une campagne de sensibilisation qui a, selon lui, attiré un grand nombre de citoyens.

Pour sa part, la présidente du département de la santé publique à l’Institut de nutrition, Chiraz Béji, confirme que le kyste hydatique est considéré comme une maladie grave. Ses symptômes apparaissent quelques années après la contamination.
« La contamination par cette maladie se fait généralement après le contact avec un chien contaminé ou à travers la consommation de légumes infectés », précise-t-elle. Signalant qu’on ne peut la traiter qu’à travers la chirurgie.

Enfin, en matière de prévention des kystes hydatiques, Mme Béji  indique qu’il ne faut pas abandonner dans la nature les abats infectés du mouton (les poumons et le foie) et qu’il faut les bouillir pendant 15 minutes pour éliminer le microbe.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here