La CPG prévoit une hausse des ventes de 55% fin 2019

CPG - l'économiste maghrébin

La direction générale de la Compagnie des phosphates de Gafsa (CPG) prévoit une hausse des ventes du phosphate fin 2019. Les ventes atteindront 4,5 millions de tonnes, selon cette source. 

La CPG affirme que cette hausse demeure tributaire de la reprise de l’activité de la ligne ferroviaire numéro 15. Cette ligne relie Redeyf à Metlaoui. Cette ligne n’est plus fonctionnelle depuis les inondations d’octobre 2017. Cependant, la direction générale confirme la baisse de la quantité de phosphate transportée à travers les trains du bassin minier vers les unités du Groupe chimique tunisien et la société tuniso-indienne d’engrais de 66% en 2017 et 76% fin 2018. Elle a atteint 1,7 million de tonnes en 2018 contre 7,3 millions de tonnes en 2010 (année de référence).

Cette situation s’explique par les problèmes structurels de l’entreprise depuis 2011. Parmi ces problèmes figurent la rénovation des trains et la mise à niveau des lignes ferroviaires. De plus, la direction générale a pointé du doigt les sit-in dans les unités de production et le barrage des routes au niveau des lignes ferroviaires. Ces facteurs ont entravé le transport du phosphate durant 68 jours successifs en 2018.

En outre, la même source a fait savoir que les mouvements sociaux au niveau des lignes ferroviaires (13 et 21) ont causé la suspension du transport du phosphate pour une durée de 1000 jours. Cette situation a empêché le transport de 900 mille tonnes de phosphates annuellement.

Enfin, la compagnie prévoit une hausse des quantité de phosphates annuellement de 32%, pour atteindre 31 mille tonnes contre 9,8 mille tonnes actuellement.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here