Le Forum économique mondial s’est associé avec le Conseil de développement économique de Bahreïn (EDB) pour sélectionner 100 startup arabes façonnant la quatrième révolution industrielle en 2019. Ce projet s’appuie sur le succès de l’initiative lancée en 2017.

Au Moyen-Orient et en Afrique du Nord, les entrepreneurs conçoivent des moyens novateurs afin de relever les défis sociétaux de la quatrième révolution industrielle grâce à la technologie.

100 startup ont été sélectionnées parmi près de 400 dossiers. 100 entrepreneurs représentant 17 pays et opérant dans de nombreux secteurs, notamment l’éducation, l’énergie, l’environnement, la finance, la santé et les médias.

Lors du Forum économique mondial sur le Moyen-Orient et l’Afrique du Nord, qui se tiendra les 6 et 7 avril en Mer Morte, en Jordanie, les entrepreneurs arabes auront l’occasion de présenter leur entreprise et de discuter des possibilités d’évolution avec les gouvernements et les chefs d’entreprise.

Parmi ces 100 startup, six entreprises innovantes tunisiennes ont été sélectionnées.

 

start-up tunisienne-innovante

Les startup tunisiennes sélectionnées

BioFIRE : elle collecte et transforme les déchets en biocarburants. Elle propose ainsi à ses clients l’accès à des solutions énergétiques plus abordables et pour sauver les forêts.

Dabchy : est une plateforme de mode qui fonctionne comme un tiers de confiance entre les acheteurs et les vendeurs.

Epilert : Cette startup, grâce à l’apprentissage automatique et à l’IA, propose un bracelet qui détecte une crise d’épilepsie et envoie immédiatement une alerte à la famille et aux médecins.

Evocraft : Evocraft est un projet éducatif qui vise à élargir les connaissances technologiques des jeunes tunisiens en matière de technologie dès leur plus jeune âge et au moyen d’approches d’apprentissage par la pratique.

Grabingo : Cette application numérise les cartes de fidélité et les transfère sur les smartphones!

Wattnow : Wattnow propose un matériel et une solution d’IA qui aident les entreprises à mieux gérer leur consommation d’énergie.

Enfin, l’initiative des 100 jeunes entreprises arabes est un excellent moyen de réunir ces parties prenantes pour débattre des opportunités dans la région et au-delà.

 

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here