Les cigarettes vendues au Maghreb sont jusqu’à deux fois plus nocives qu’en Europe!

cigarettes Maghreb L'Economiste Maghrébin

L’ONG Public Eye vient de révéler les pratiques des industriels suisses du tabac. Les cigarettes destinées à être exportées vers le continent africain, notamment le Maghreb, contiennent beaucoup plus de goudron mais surtout deux fois plus de nicotine. Ce qui accroît les addictions. Une révélation choc!

L’Afrique un commerce juteux pour l’industrie du tabac

“L’OMS estime à 77 millions le nombre de fumeurs en Afrique soit 6,5 % de la population du continent.  Ce chiffre augmentera de 40% en 2025. Soit la plus forte progression à l’échelle mondiale. L’OMS qualifie même ce phénomène d’épidémie puisque les morts liées au tabac vont doubler en 2030 sur le continent africain.

Le Maroc représente pour les industriels du tabac une porte d’entrée idéale sur le continent africain.  L’étude du Ministère de la Santé Marocain démontre que 15% des fumeurs ont moins de 15 ans .

Tandis qu’en Europe la tendance est inversée suite aux campagnes de sensibilisation et à l’augmentation des prix des paquets. Fumer coûte cher, en 20 ans les ventes de tabac en Suisse ont baissé de 38%.

Alors pour compenser la baisse des ventes en Europe, Philip Morris International continue à vendre des cigarettes en masse dans les pays émergents dont le Maghreb. Une cible privilégiée pour ces multinationales puisque les Etats n’ont pas les moyens de mettre des politiques de prévention efficaces et ne disposent d’aucun laboratoire qui puisse contrôler  la composition des cigarettes.”

Tabac : l’enquête comparative

Une étude comparative a été réalisée dans un laboratoire à l’Institut de Santé du Travail à Lausanne. Cette étude compare les teneurs en goudron, nicotine et monoxyde de carbone de cigarettes fumées en Europe et au Maroc.

Pour réaliser l’enquête le chef de laboratoire Gregory Plateel et l’analyste Nicolas Concha-Lozano ont dû fabriquer une machine à fumer dont ils expliquent dans la vidéo le fonctionnement.

Durant le mois de septembre, les chefs de laboratoire ont ainsi analysé 30 paquets de cigarettes provenant du Maroc, France et de Suisse.

Pour l’analyse des échantillons, ils ont pris comme référence la norme européenne  du 10-1-10, soit 10 mg. de goudron, 1 mg. de nicotine et 10 mg. de monoxyde de carbone. Soit les valeurs maximales que doit contenir une cigarette.

Résultats de l’enquête:

L’enquête démontre l’application d’un double standard puisque les cigarettes vendues au Maroc sont plus nocives que celles vendues en Europe.

Un échantillon de la marque Winston, par exemple, comporte au Maroc plus de 16,31 milligrammes de particules totales par cigarette, contre 10,5 pour des Winston Classic achetées à Lausanne. “

Pour la nicotine, la différence entre les cigarettes commercialisées au Maroc et en Suisse est particulièrement frappante : 1,28 milligramme par cigarette pour des Camel ‘Swiss made’ vendues au Maroc, contre à peine 0,75 milligramme pour des Camel Filters vendues en Suisse. “

“Pour le monoxyde de carbone, qui a pour effet de réduire la quantité d’oxygène circulant dans le sang, les valeurs sont aussi très différentes selon qu’on fume une Winston Blue au Maroc (9.62 milligramme par cigarette) ou en Suisse (5.45 milligramme).

Malgré l’appellation rassurante, fumer des Camel light à Casablanca revient à consommer des cigarettes plus nocives que des Camel Filters à Lausanne.”

Des cigarettes plus fortes sont plus toxiques et plus addictives.

Enfin, les résultats de l’enquête sont sans appel et démontrent que l’absence de réglementation adéquate au Maghreb a ouvert la porte aux grands lobbys. Que font les pouvoirs publics pour nous protéger?

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here