Bassel Torjeman: « L’école coranique, vecteur d’endoctrinement d’enfants »

Bassel Torjeman L'Economiste Maghrébin
Bassel Torjeman

L’affaire de l’école coranique de Regueb  continue de susciter l’émoi auprès de l’opinion publique. Quelle conclusion peut-on tirer ? Bassel Torjeman, analyste politique explique qu’il s’agit non seulement d’un scandale mais d’un crime.

Il précise que l’école coranique à Regueb  a montré le vrai visage des associations à connotation religieuse. Et d’ajouter: « Aujourd’hui, la Tunisie fait face à une déviation très grave, à savoir créer une génération terroriste ».

Et de poursuivre: « Ce sont des enfants à qui on a fait subir des agressions sexuelles. Cela dit, les vraies commanditaires de ce crime  sont encore inconnus. »

Reste à savoir d’où vient le financement de ces associations, comment ont-ils pu recevoir un virement de 2.6 milliards de dinars sans que les autorités n’interviennent ? A cette question, Bassel Torjeman pointe des défaillances manifestes au sein de la Banque centrale de Tunisie, qui est appelée à jouer son rôle.  Mais encore qu’est-ce qui lient les députés Abdellatif Mekki et Habib Khedher à cette école coranique? » 

 Il conclut:  » L’ école coranique ne saurait être un vecteur d’endoctrinement, c’est inadmissible. »

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here