Anouar Maârouf : « Nous avons une vision assez claire de l’identifiant unique »

Les députés de l’Assemblée des représentants du peuple ont  appelé à vulgariser les télécommunications sur tout le territoire tunisien, notamment dans les régions défavorisées, lors de la discussion du budget du ministère  des Technologies de la communication et de l’Economie numérique, en présence du ministre Anouar Maârouf.

La majorité des interventions ont concerné la vulgarisation des TIC et l’amélioration des services de la poste tunisienne. Un certain nombre de députés ont même  proposé de recourir à la poste ambulante. Dans la même approche, les députés ont appelé à fournir une infrastructure numérique aux régions qui n’en ont pas.

Le Code des télécommunications a été évoqué par un certain nombre de députés qui ont revendiqué sa promulgation à travers les décrets d’application. L’opérateur national Tunisie Telecom a été, entre autres, au centre des interrogations des députés.

Anouar Maârouf annonce les priorités

Répondant aux interrogations des députés, le ministre a indiqué que la Tunisie se positionne comme l’un des pays leaders en matière des TIC, dans le monde arabe. En ce qui concerne la numérisation  de l’administration, le ministre a fait savoir que la digitalisation de l’administration n’est pas uniquement la mission du ministère mais elle est la mission de tous les intervenants. A cet égard, il a considéré qu’il faut un effort collectif pour atteindre cet objectif. Cette numérisation doit devenir un projet citoyen, indique-t-il. Et de continuer que  la numérisation est une méthode de  lutte contre la corruption.

Revenant sur les priorités du ministère, Anouer Maarouf a  affirmé qu’elles sont au nombre de trois, à savoir : participer à la croissance de l’économie tunisienne, la libre initiative et accorder des opportunités aux  jeunes qui se distinguent dans les régions.  Répondant à une question qui porte sur la qualité des services de la Poste tunisienne, le ministre a indiqué que l’amélioration des services de la poste est également l’un des objectifs du ministère, à travers la création d’une application capable de se substituer à la poste.

Pour ce qui est des couvertures réseau et couverture en 3G, Anouer Maarouf a affirmé que le ministère ne lésine pas sur les efforts pour assurer une couverture totale de tout le territoire tunisien. Cependant, il existe cent zones impénétrables, d’après  ses dires. Le budget 2017 a déjà prévu d’intégrer ces zones difficiles dans le réseau. Il s’agit de zones frontalières, précise le ministre.

Interpellé sur le sujet de l’identifiant unique, le ministre a fait savoir que le ministère dispose d’une base de données qui comprend 9 millions 700 mille personnes ayant  leur propre identifiant unique. A l’heure actuelle, le ministère  dispose d’une vision claire au sujet de l’identifiant unique.

Par ailleurs, le ministre a indiqué qu’un projet de loi relatif aux cyber- crimes a été soumis au Conseil ministériel et il sera transmis à l’Assemblée des représentants du peuple. Concernant, Tunisie Telecom, le ministre a fait savoir qu’il n’est pas question de la privatiser.

A la fin de la séance de débats, les députés ont donné leur feu vert au budget du ministère.

Budget

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here