Sigma Conseil : la Tunisie et les Tunisiens en 2017

La Tunisie et les Tunisiens en 2017, l’évolution de l’opinion publique, les tendances consuméristes et la fréquentation des médias ont été présentés aujourd’hui par Hassen Zargouni, Fondateur-Directeur Général de Sigma Conseil, et ce, dans le cadre de l’Open Sigma 2017.

Quelles sont les attentes des Tunisiens vis à vis des priorités du gouvernement ? En premier lieu, assurer la sécurité et la création d’emplois. Le terrorisme représente pour 55% des Tunisiens une source de préoccupations.

Sur le volet  des intentions de vote aux municipales, Nidaa Tounes arrive en tête,  suivie d’Ennahdha et le Front populaire puis l’UPL.  Alors que 1.824. 626 ne voteront pas.

Selon les chiffres présentés aujourd’hui, la confiance des Tunisiens en les partis politiques a nettement régressé et presque la moitié des Tunisiens sont pro-syndicats.

La Tunisie est toujours le premier pays et champion de la démocratie dans la région MENA.

Six ans après la révolution du 17 décembre 2010- 14 janvier 2011, les Tunisiens sont sceptiques vis à vis de la lutte contre la corruption. 78% des Tunisiens estiment que la corruption a augmenté et 95 % des Tunisiens ne dénoncent pas des actes de corruption.

moral tunisiens
Les choses vont-elles dans la bonne ou la mauvaise direction dans le pays ?

Les attentes des Tunisiens concernent en premier lieu l’emploi, le renforcement de la sécurité, la réduction des disparités sociales et la lutte contre le terrorisme, qui se positionne au 3ème rang sur la liste des attentes des Tunisiens.

Sur le plan économique, la Tunisie  est le 10e pays arabe en termes d’attractivité. Toutefois, des difficultés persistent quant à la relance économique. Le taux de chômage élevé. « 2017 sera une excellente année agricole », a affirmé Hassen Zargouni.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here