Marchés – Irak : Acheter au son des canons, vendre au son des violons

Mounir Mouakhar exportations L'Economiste Maghrébin

Le président de la Chambre de commerce et d’industrie de Tunis et le président du Conseil tuniso-irakien, Mounir Mouakher, a appelé les entreprises tunisiennes à saisir les opportunités offertes par le marché irakien, dans une déclaration à leconomistemaghrebin.com.

Le président de la Chambre a considéré que l’Irak est parmi les pays sur lesquels  il faut parier.Témoignant de sa visite de la Foire de Baghdad qui s’est tenue du 1 au 11 novembre, notre interlocuteur a indiqué que la situation à Baghadad est différente de l’image véhiculée souvent.

«  Honnêtement, la situation est de tout ce qui est de plus normal. Plusieurs projets et plusieurs opportunités se présentent en Irak » dit-t-il sur un ton déterminé. Dans la même logique des idées, il a affirmé l’existence de plusieurs projets en cours de construction  notamment les centres commerciaux et  des projets industriels.

S’ajoute à ce là que l’Irak a d’excellente idée sur les produits tunisiens. «  Malheureusement nous avons quitté ce pays et notre présence  est timide au niveau commercial. Alors qu’il existe des opportunités au niveau de l’investissement et du commerce et partenariat  », précise-t-il.

Plusieurs irakiens cherchent à établir des partenariats en Tunisie dans différents domaines notamment le domaine bancaire et le domaine des services nous confie-t-il.

«  J’appelle les entreprises tunisiennes à saisir ces opportunités », recommande-t-il. A l’occasion de Tunisia 2020, une importante délégation d’hommes d’affaires débarquera à Tunis et elle est intéressée par l’investissement en Tunisie.

Par ailleurs, notre interlocuteur a appelé les pouvoirs publics à renouer le contact avec l’Irak  et à réactiver le transport aérien entre Tunis et Bagdad.

«  Nous avons notre place mais il faut qu’on bouge un peu sur tous  les plans notamment le transport aérien » dit-il. Par ailleurs, il a recommandé de revoir les modalités du soutien de l’exportation.

«  Je pense qu’il y a un marché à visiter car nous l’avons déjà délaissé et les entreprises tunisiennes doivent prendre conscience de l’importance de ce marché surtout que plusieurs concurrents s’y intéressent, à savoir la  Turquie, l’Inde,  la Chine et l’Iran » dit-il.

Interpellé sur les relations économiques avec la Libye, Mounir Mouakher a affirmé que la Libye est un partenaire stratégique,  la plus grande partie de nos  exportations va vers ce pays.

«  Cela dépasse le cadre économique, c’est une relation fraternelle, c’est une relation de proximité, c’est une relation pratiquement familiale. Quels que soient le régime et le contexte nous sommes amenés à travailler ensemble. La Tunisie a beaucoup de choses à apporter à la Libye. Idem pour la Libye », dit-il.


LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here