JTC 2016 : « Le Radeau » dissèque l’immigration clandestine

Conseil national des immigrés -

Le rideau  tombe  aujourd’hui, 26 novembre, sur la 18ème édition des Journées théâtrales de Carthage(JTC). Parmi les œuvres  à retenir de cette édition figure « Le Radeau ». Humaniste, traitant d’un sujet d’actualité (immigration clandestine), la pièce de théâtre, mise en scène par Cyrine Ben Ganoun, constitue une vision artistique pour un sujet brûlant.

Le choix de l’immigration clandestine comme thème de la pièce est un choix qui ancre l’œuvre théâtrale dans un contexte social bien déterminé, à savoir les conditions douloureuses dans lesquelles se déroule la traversée clandestine et les raisons qui poussent certains à se lancer dans cette aventure ô combien  dangereuse.

IMG_7486A travers la pièce de théâtre, nous assistons à un périple houleux d’un groupe de personnes  dont l’unique objectif est de quitter le pays pour rallier l’Italie et commencer une nouvelle vie. Chacun des personnages représente  une  cause. Ses douleurs sont celles de toute une catégorie sociale.

Huit personnages, dont quatre  Tunisiens, constituent l’équipage voguant vers l’inconnu : un jeune militant tunisien  épuisé par les interrogatoires et la situation du pays,  une vendeuse ambulante, qui sert de prétexte pour évoquer le problème de la contrebande et ses démêlés avec les forces de l’ordre.

IMG_7595La guerre en Syrie a été  évoquée  également à travers Nada qui veut rejoindre l’Italie pour voir son fils, sans savoir s’il a survécu ou pas à son voyage clandestin,   Sophia la Libanaise qui rêve de faire de la danse et sans oublier un jeune homosexuel tunisien qui veut rejoindre l’Italie pour vivre sa vie loin du regard de l’autre.

Le spectateur assiste à tous les moments du voyage et écoute les complaintes des voyageurs. A chacun son histoire et sa douleur. Même le commandant du radeau qui a organisé plusieurs  passages clandestins avoue qu’il «  ne veut plus de ce travail et que les âmes des naufragés hantent ses cauchemars et qu’il va incendier le radeau dès l’arrivé et entamer une nouvelle vie ».

La pièce de théâtre est produite par Théâtre El Hamra, Centre Arabo-Africain de Formation et de Recherches théâtrales et  MT Space Canada, en partenariat avec les Journées Théâtrales de Carthage. Un cycle de  représentations aura lieu en date du 1er, 2 et 3 décembre à 19h30  sur la scène du Théâtre El Hamra.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here