Fitch Ratings : reconduction de la note « AAA » au profit de trois fonds monétaires marocains

Dans sa dernière livraison, l’agence Fitch Ratings reconduit la note «AAA » à trois fonds monétaires marocains: Attijari Monétaire Jour (453 millions de DH), CDM Sécurité Plus (292 millions de DH), gérés tous les deux par Wafa Gestion, et BMCI Trésorerie (1,2 milliard de DH), une Sicav de BMCI Asset Management.

Les fonds de Wafa Gestion, indique notre confrère marocain l’Economiste, sont principalement investis en bons du Trésor et en pensions à un jour. Ils conservent ainsi une part importante d’actifs liquides. La base d’investisseurs est concentrée, le client le plus important représentant respectivement 17 et 20% de chaque fonds au 9 octobre 2015. Cette concentration n’a rien d’anormal compte tenu du niveau élevé de liquidités détenues dans les fonds.

Du côté de BMCI Trésorerie, le fonds investit exclusivement en titres marocains émis par le Trésor ou par des émetteurs de première qualité disposant d’une note publique d’émetteur (notamment BMCI Bank), ou encore au travers de pensions adossées à des titres de l’Etat. Le profil de ce fonds est considéré par les analystes de Fitch comme «très conservateur», étant donné qu’une partie du portefeuille (plus de 25%) est investie en pensions à un jour.

Pour l’agence américaine, ces fonds font preuve d’une grande capacité à préserver le capital en limitant les risques de crédit, de marché et de liquidité. Les fonds sont investis dans des instruments monétaires de haute qualité et des titres obligataires à court terme. A fin septembre 2015, le portefeuille de BMCI était investi à hauteur de 65% en bons du Trésor, 10% en certificats de dépôts, et 25% en pensions à un jour, limitant ainsi son exposition aux risques. Quant aux fonds ATTIJMJ et CDMSP, ils étaient investis respectivement à 37% et 19% en bons du Trésor, et à 80% et 87% en pensions.

Toujours selon l’Economiste, l’exposition à un émetteur ou une contrepartie est limitée par la réglementation à 10% (hors dépôts bancaires) et 20% pour les contreparties de pension. Aussi, selon Fitch, une courte maturité (limitée à 3 mois) a tendance à réduire considérablement l’exposition au risque des taux. Pour BMCI Trésorerie, l’échéance moyenne pondérée s’établit à 62 jours. Celle des fonds gérés par Wafa Gestion, leur maturité ressort à 28 et 20 jours.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here