Tunisie-Education : suppression du CAPES ?

Le ministère de l’Education a commencé à mettre en place des clubs de théâtre, musique, cinéma et philosophie dans les établissements scolaires, indique Néji Jelloul,  ministre de l’Education.

Il a indiqué, dans le même contexte, que les clubs en question auront un caractère obligatoire pour les élèves et de préciser que ce genre de mesure trouve son origine dans le vide culturel dont les établissements scolaires souffrent. « Ce genre d’initiative permettra de réhabiliter l’art et la culture au sein des écoles et des lycées », assure-t-il.

Le volet artistique et culturel fait partie des réformes envisagées par le ministère de l’Education. D’ailleurs depuis sa nomination, Néji Jelloul a souligné l’importance de la culture et de l’art dans les établissements scolaires.

Parmi les mesures qui ont été prise au profit des élèves des régions, la représentation de 230 pièces de théâtre  en marge des Journées Théâtrales de Carthage 2015.

Il est à rappeler que lors de son intervention hier  dans la soirée du 23 octobre sur Nessma tv, le ministre de l’Education a annoncé qu’il envisage la suppression du Concours d’aptitude à la profession d’enseignant du secondaire connu sous l’abréviation de CAPES et qu’une équipe au sein du ministère travaille pour trouver une solution alternative à ce concours.

Pourquoi  ce concours doit être supprimé ? À cette question le ministre a estimé que c’est un choix justifié par  la réussite au concours des candidats ayant un niveau très faible

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here