Tunisie: pour un dialogue et un processus consensuel entre les protagonistes libyens

Lors de son entretien avec Mondher Rezgui, représentant spécial du président de la Commission de l’Union Africaine et chef du bureau de liaison de l’UA à Tripoli, Mongi Hamdi, ministre des Affaires étrangères, a mis l’accent sur le développement de la situation en Libye, notamment après la décision de la Cour suprême libyenne de dissoudre le nouveau Parlement issu des dernières élections législatives.

Il a, dans ce sens, souligné la nécessité de contenir les éventuels  impacts négatifs d’une telle décision, rappelant la position de la Tunisie favorable au dialogue et à un processus consensuel entre les protagonistes libyens.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here