Tunis : Martin Kobler toujours en quête d’un consensus libyen

Martin Kobler

L’envoyé spécial de l’ONU pour la Libye, Martin Kobler a exprimé sa confiance concernant la situation en Libye.

« Je suis très confiant à l’approche de la date du 17 janvier, parce que je suis en contact avec le conseil présidentiel ici à Tunis. Nous avons heureusement un accord politique signé à Skhirate ( le 17 décembre au Maroc) entre les représentants des factions antagonistes avec des échéances bien définies, à savoir la création d’un comité temporaire sécuritaire, mais aussi la formation d’un nouveau gouvernement et sa présentation devant le parlement », a-t-il déclaré.

Il a ajouté : « Depuis quelques jours, le conseil présidentiel était à Tunis, formé de neuf personnes comme prévu dans l’accord de Skhirate. Je crois que c’est un très bon développement pour que cela fonctionne. Mais il est clair qu’il s’agit d’une étape qui est loin d’être facile. Malgré tout, je suis très confiant aussi par rapport aux événements qui ont lieu contre l’Etat islamique. Il est très important d’accélérer la mise en application d’un nouveau gouvernement et d’avoir une structure sécuritaire en place ».

Interrogé sur les pouvoirs rivaux déjà en place et la possibilité de trouver un accord commun entre ces deux factions antagonistes, M. Kobler a répondu: « Je crois que c’est très important maintenant, c’est ce que j’ai toujours dit. Mais, je voudrais bien élargir la base, et là je m’adresse aux personnes qui n’étaient pas à Skhirate, pour leur dire qu’il est important de réaliser l’unité. J’ai défini cinq principes dont j’ai discuté avec tout le monde, notamment le président du Parlement de transition nationale libyen Aguila Salah Aissa, à Tobrok le 30 décembre ».

Et de conclure : « C’est une bonne idée de passer le dernier jour de l’année 2015 avec les Libyens, mais c’est encore mieux de rester le premier jour de 2016! Cela montre qu’on procède à une nouvelle étape qui est le futur et qu’on s’oriente dans ce sens ».

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here