Vote sanction contre Obama

Lors des élections de mi-mandat aux Etats-Unis, les Républicains se sont assuré la majorité des 100 sièges de la Chambre haute, les électeurs démocrates, peu motivés par cette élection, ont exprimé leur déception face au second mandat de Barack Obama.

En effet, avec une chambre majoritairement républicaine et un Sénat où la droite a utilisé toutes les procédures à sa disposition pour freiner ses réformes sociales, à l’instar du salaire minimum, de la politique d’immigration, du contrôle des armes, le président Obama n’a pu faire avancer aucun des textes qui lui tenaient à cœur.

Avec le vote d’hier soir, Barack Obama devra forcément composer, pendant les deux dernières années de son second mandat, avec un Congrès hostile.

Toutefois, les deux partis ont un intérêt mutuel à essayer de travailler ensemble et à trouver des compromis : les Démocrates disposent encore d’un pouvoir de blocage au Sénat, et le président a un droit de veto puissant sur les textes qui lui déplaisent.

Elu du Kentucky, le sénateur qui est en tête de la majorité républicaine, Mitch McConnell, siège sans discontinuer depuis trente ans à la Chambre haute.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here