Ebola, le personnel médical paye le prix fort : 100 personnes mortes

ebolaFace à la progression de l’épidémie causé par le virus Ebola, qui sévit dans trois pays d’Afrique de l’Ouest : la Guinée, le Liberia et la Sierra Leone, l’Organisation mondiale de la santé (OMS) a décrété une urgence mondiale de santé publique.

C’est le personnel médical qui est en première ligne dans la lutte contre l’épidémie qui a payé un prix élevé face à cette maladie : près de 100 personnes ont en effet perdu la vie en s’occupant de malades.

De son côté, la Banque Mondiale a annoncé qu’elle mobilisait un financement d’urgence de 200 millions de dollars (150 millions d’euros) pour contribuer à enrayer la propagation d’ Ebola. Une partie de ces fonds servira à fournir une aide immédiate aux agents de santé.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here