UGTT-Affaires sociales: La réunion d’aujourd’hui sera décisive selon Noureddine Taboubi

Noureddine Taboubi
Credit Photo : Riadh Photographe

Noureddine Taboubi, secrétaire général de l’UGTT a fait savoir qu’à  la lumière des résultats de la réunion qui se tiendra cet après-midi à 16h30 avec le ministère des affaires sociales, l’Union générale tunisienne du travail (UGTT) décidera le maintien ou l’annulation de la grève générale prévue le 16 juin en cours dans le secteur public”.

Noureddine Taboubi a également  fait savoir que suite à un entretien tenu dimanche avec le ministre des affaires sociales, Malek Ezzahi, il a été décidé de tenir cet après-midi une autre réunion au siège du ministère.

« L’UGTT est réaliste et ne cherchera pas à créer plus de tensions si les revendications de la centrale syndicale sont satisfaites », a-t-il dit.

« Nous souhaitons que la réunion d’aujourd’hui soit fructueuse. Tout en insistant sur l’importance de trouver des solutions. Et ce pour améliorer le pouvoir d’achat des consommateurs ».

Ainsi il précise que les revendications de la grève du 16 juin sont essentiellement sociales et non politiques comme le prétendent certaines parties.

Selon un communiqué publié le 31 mai dernier par l’UGTT, une grève générale aura lieu le 16 juin en cours dans les entreprises et établissements publics (159 institutions). Et ce  pour revendiquer le retrait de la circulaire n20 interdisant aux membres du gouvernement de négocier avec les syndicats sans accord préalable. Ainsi que l’application des accords signés précédemment avec le gouvernement.

La centrale syndicale revendique également l’entrée immédiate en négociation sur les augmentations salariales au titre des années 2021, 2022 et 2023 pour faire face à la détérioration du pouvoir d’achat, la réforme des entreprises et établissements publics et le non recours à la privatisation partielle ou totale ainsi que la suppression de la contribution solidaire de 1% et le parachèvent des négociations sur le statut des agents des entreprises et établissements publics.

Selon Taboubi, 13 accords signés avec l’UGTT ont été publiés au Journal officiel de la république tunisienne tandis que 9 autres n’ont pas encore été publiés.

Avec TAP

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here