Projet “Nemo Kantara” au profit de l’amarrage des bateaux de pêche

La cérémonie d’inauguration des chantiers de construction de cinq appontements a lieu dans la journée de vendredi à Djerba. Cet événement a pour objectif de mettre en avant l’amarrage des bateaux de pêche dans le gouvernorat de Médenine ainsi que la rénovation du marché aux poissons de Houmt Souk.

L’objectif est clair: stabiliser et développer les régions côtières tunisiennes sur le plan socioéconomique.

L’événement en question s’inscrit dans le cadre du projet « Nemo Kantara”. Et ce, en collaboration avec le Centre international des hautes études agronomiques méditerranéennes (CIHEAM) de Bari ainsi que le MARHP, et financé par la Coopération italienne.

Un tel projet a bénéficié d’une enveloppe totale de 5 millions d’euros, sur une durée de trois ans.

Le projet a pour objectif de renforcer les organisations des opérateurs de la pêche et les acteurs institutionnels de Gabès et de Médenine. Et ce, en vue de créer des synergies pour une gestion durable des ressources naturelles et d’améliorer la compétitivité du secteur.

En outre, améliorer les infrastructures et les services ainsi que diversifier les activités de production. Tels sont les défis à relever.

Par ailleurs, un tel projet offrira de nouvelles opportunités aux jeunes et aux femmes pour faire face au chômage dans la région.

Cet événement a été marqué par la présence du gouverneur de Médenine, Said Ben Zaied, de S.E. l’ambassadeur d’Italie, Lorenzo Fanara, du directeur de l’Agence italienne pour la coopération au développement (AICS) – Siège de Tunis, Andrea Senatori, des partenaires institutionnels et des autorités locales.

De son côté, l’ambassadeur d’Italie a affirmé: ” L’Italie continuera à appuyer le gouvernement tunisien dans la filière de la pêche, afin d’améliorer la soutenabilité des systèmes productifs, mais aussi de garantir une gestion plus rationnelle et éco-durable des ressources naturelles pour que le patrimoine des régions côtières soit préservé”.

Aujourd’hui, il est possible de garantir la proximité des installations d’embarquement et de débarquement, qui sont fondamentales non seulement pour le développement socioéconomique des pêcheurs artisanaux, mais aussi pour la valorisation de l’industrie de la pêche en termes de qualité et d’hygiène, l’amélioration des conditions de travail des opérateurs ainsi que pour le renforcement de la sécurité alimentaire du pays.

En somme, le marché de Houmt Souk représente une première étape fondamentale et nécessaire pour garantir la sûreté et la traçabilité des produits de la pêche au profit des consommateurs.

Rappelons que l’Italie constitue un marché important, étant donné qu’environ 41% des produits halieutiques sont importés.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here