Naufrage du cargo commercial XELO: la société civile se mobilise

Le Réseau tunisien pour la transparence dans l’énergie et les mines est revenu sur les derniers événements du naufrage du cargo commercial XELO. Celui-ci étant chargé d’environ 750 tonnes de Gazoil, à environ 7 km au large du golfe de Gabès. 

Le Réseau tunisien pour la transparence dans l’énergie et les mines craint désormais une catastrophe écologique dans le golfe de Gabès. De ce fait, il estime qu’un tel incident aura des répercussions sur les plans environnemental, social, sanitaire et économique.
Dans ce contexte, il dénonce le comportement irresponsable du prestataire du navire. Sachant que sa durée de vie semble avoir expirée. De plus, il met l’accent sur l’importance de limiter les répercussions. Et ce, à travers une demande d’aide aux pays du nord de la Méditerranée ayant signé des accords en cas de marée noire et de catastrophe environnementale. 

Limiter les répercussions

Par ailleurs, il appelle à prendre des mesures contre le propriétaire du navire et le capitaine. Afin de préserver les droits de notre pays et de notre environnement. Tout en demandant une indemnisation à leur assurance au profit de l’Etat tunisien. 
Enfin le réseau met l’accent sur l’importance de former un comité de suivi visant un plan national d’intervention. Et ce, en parfaite coordination avec la participation de la société civile. 
De son côté, la saison bleue appelle à la coopération immédiate des pays représentés en Tunisie. Et ce, pour permettre, en lien avec les autorités compétentes, de sauver Gabès, son golfe, les Gabésiennes et Gabésiens et tous les citoyens de notre Méditerranée de cette catastrophe sans précédent pour notre littoral, sa biodiversité et notre santé.
Il est clair que beaucoup de questions demeurent sans réponse, en attendant les résultats de l’enquête. Mais plusieurs voix évoquent l’hypothèse d’un navire en fin de vie et bientôt interdit de navigation. Alors quoi de mieux qu’un accident, avec la condition que le bateau sombre complètement. Ce qui ne laisserait pas la moindre chance aux assureurs d’effectuer une enquête

Enfin, l’équipage turc vient de déclarer que le document de “CONNAISSEMENT” se trouve dans le bateau au fond de la Méditerranée. Ce qui laisse entendre qu’aucune trace ne peut être vérifiable. En somme, le mystère demeure entier; en attendant avec certitude la cause du sinistre.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here