Sidi Bouzid: mort suspecte d’une nouveau-née

nouveau-née

Le porte-parole du Tribunal de première instance de Sidi Bouzid, Jaber Ghnimi, déclare, aujourd’hui, que la médecine légale confirme la présence de blessures sur le corps d’une nouveau-née décédée. Et cela, à l’hôpital régional, pendant l’accouchement.

Lors d’une intervention radiophonique, Jaber Ghnimi annonce l’ouverture d’une enquête dans l’affaire de cette nouveau-née. Et ce, contre le directeur régional de la santé et le directeur de l’hôpital. Ainsi, que contre l’obstétricienne contractuelle, la superviseure de l’accouchement et cinq autres personnels paramédicaux.

M. Ghnimi ajoute enfin que le Ministère public est en train d’enquêter; et ce sur plusieurs accusations portées contre eux.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here