Lancement officiel du portail climatique « Climat-C »

Climat

L’Institut national de la météorologie (INM) a annoncé, vendredi à Tunis, le lancement officiel et la mise en service du portail climatique baptisé « Climat-C ». Objectif : mettre à la disposition du grand public des données ouvertes de projections climatiques en Tunisie.

Le portail Climat-C se veut une plateforme moderne, digitale et interactive. Il sert de référence en matière de données climatiques fiables pour les chercheurs et universitaires, ainsi que les différents acteurs issus des secteurs impactés par les effets des changements climatiques en Tunisie. C’est ce qu’a indiqué le directeur général de l’INM, Hédi Agrebi Jaouadi, lors d’un atelier de présentation de ce portail, tenu au siège de l’Institut.

Il s’agit, selon lui, d’une interface multipartite permettant le développement et la fourniture de prévisions et de services climatiques. Ils sont fondés sur une démarche scientifique, lesquels (services) seront axès sur cinq domaines prioritaires, dont l’agriculture, la sécurité alimentaire, la réduction des risques de catastrophes naturelles, l’énergie, la santé et l’eau.

Lutte contre les effets liés aux changements climatiques

L’objectif, a-t-il dit, étant de permettre aux décideurs une meilleure prise de décision dans les secteurs les plus vulnérables.

L’entrée en service de cette plateforme intervient après plusieurs reports dus à la pandémie de Covid-19, a-t-il fait savoir. Il a aussi souligné que ce portail est le résultat de quatre années de travail depuis l’étude de faisabilité jusqu’à la mise en service.

Ce portail, a-t-il observé, s’inscrit dans le cadre du programme Adapt’Action de l’Agence Française de Dévloppement (AFD) et d’Expertise France. Il accompagne plusieurs pays et organisations régionales particulièrement vulnérables aux impacts du dérèglement climatique dans la mise en œuvre de leurs politiques et stratégies d’adaptation et de lutte contre les effets liés aux changements climatiques.

Télécharger gratuitement des données

Selon Hanène Mairech, ingénieure à l’INM, le portail Climat-C offre un accès libre et gratuit aux données relatives aux simulations climatiques sur le passé et le futur jusqu’à l’horizon 2100.

Elle a, en outre, indiqué que les données se présentent sous forme de séries temporelles, de statistiques qualitatives et d’analyses des cycles saisonniers. Et d’ajouter que le portail offre la possibilité de télécharger gratuitement des données dans des formats réutilisables.

La représentante de l’Agence Française de Développement, Karen Colin De Verdier, a, pour sa part, souligné que le lancement de ce portail permettra de structurer le partage de connaissances sur le climat.

« L’accès à ces données est essentiel pour s’adapter aux changements climatiques et se préparer au mieux à leurs effets, d’autant que la Tunisie est un pays extrêmement vulnérable aux changements climatiques», a précisé la responsable.

Et d’indiquer que les changements climatiques pourraient ainsi aggraver le stress hydrique que connaît déjà le pays. Ce qui entraîne une diminution des ressources en eau conventionnelles entre 19 et 28% à l’horizon 2030.

En ce qui concerne les températures, a-t-elle ajouté, la moyenne a déjà augmenté de plus d’1°C entre 2000 et 2008. A l’horizon 2030, les projections prévoient une hausse de 31 jours supplémentaires de canicule et une augmentation moyenne de 0,8°C.

La représentante de l’AFD a rappelé, par ailleurs, que la Tunisie a déjà bénéficié d’une enveloppe d’environ 2 millions d’euros. Et ce, dans le cadre du programme Adapt’Action afin de mettre en place une gouvernance climat et mettre en œuvre ses engagements climatiques.

Avec TAP

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here