Septembre 2021 : 1006 protestations et 15 suicides et tentatives de suicide

1006 protestations, 15 suicides et tentatives de suicide et 1000 migrants tels sont les chiffres recensés par l’Observatoire social tunisien relevant du Forum tunisien des droits économiques et sociaux (FTDES), pour le mois de septembre.

« Le rythme des manifestations a augmenté au cours du mois de septembre 2021, par rapport à la même période de l’année dernière, qui avait enregistré 751 mouvements de protestation, ainsi que l’année d’avant (2019) qui avait également connu environ 739 mouvements de protestation, soit un taux d’environ 35% ». C’est ce qu’on peut lire, dans le rapport  du mois de septembre. En effet, 55,5% des protestations en question étaient planifiées contre 44,5% qui étaient instantanées et 21% anarchiques contre 79% non anarchiques.

Le mois de Septembre a été marqué par 367 jours de grèves, ce qui a représenté 36,5% du total des mouvements enregistrés, mais aussi par des sit-in, des rassemblements protestataires, des blocages de routes et beaucoup de colère, d’indignation et d’appels dans les médias.  Le pourcentage des protestations se présente comme suit :
– Fermeture des locaux de travail: 2,2%;
– Journée de colère: 3,3%;
-Rassemblement protestataire: 12,1%;
– Blocage des routes: 2,2%;
– Jour de marche vers la capitale: 3%;
– 31,3%: sit-in;
– Grève: 36,5%;
– Appel médiatique: 2,3%.

A l’instar des mois précédents, les mouvements à caractère économique et social restent toujours les mouvements les plus marquants et se sont accumulés au cours du mois de septembre à hauteur de 44% dont 29% à caractère social et 15% à caractère économique.

Quand est-t-il de la migration non-règlementaire?

L’observatoire a recensé 1655 arrivants sur les côtes italiennes, 308 opérations d’interception et 3199 migrants interceptés. « Pendant les dix années de la soi-disant résistance à la migration non-réglementaire (2011-2020), les autorités tunisiennes ont empêché 42 019 migrants d’atteindre les côtes italiennes, alors qu’au cours des neuf premiers mois de 2021 elles ont réussi à empêcher l’arrivée de 19 408 migrants, soit environ 46% des chiffres totaux des dix années précédentes ». Ainsi explique la même source. Les chiffres des arrivants se répartissent comme suit :
– Mineurs non-accompagnés (139);
– Mineurs accompagnés (68);
– Femmes (52);
– Homme (1386).

48,7% des arrivants sont de nationalité tunisienne.

Suicides et tentatives de suicides

15 suicides et tentatives de suicide ont été enregistrés, soit une moyenne d’un suicide tous les deux jours. Dix d’entre eux sont des hommes et cinq des femmes.

La même source parle de « recrudescence du suicide et des tentatives de suicide parmi la tranche d’âge des moins de 25 ans, une catégorie qui comprend en grande partie des enfants d’abord.

Puis des adolescents et des jeunes, une tranche d’âge importante au sein de la société tunisienne qui représente environ 40% du total de la population ».

Les méthodes de suicide se classent comme suit :
– Saut précipitation (26,7%) ;
– Ingestion de médicaments (20%) ;
– Arme blanche / arme à feu 6,7%;
– Immolation 33,3%.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here