L’Observatoire national de lutte contre les violences faites aux femmes interpelle les autorités judiciaires  

violences

L’Observatoire national de lutte contre les violences faites aux femmes a appelé, lundi, les autorités judiciaires à prendre les mesures juridiques nécessaires pour protéger les femmes victimes de violences. Il exhorte toutes les personnes concernées à assumer leur rôle. Et ce, au niveau de la prévention, de la protection et de la poursuite en justice des agresseurs.

L’observatoire a dénoncé les actes de violence à l’encontre des femmes dans divers secteurs professionnels; ainsi que dans les espaces publics et privés. L’observatoire réagissait suite aux violences subies par un groupe d’employées dans une usine de couture à Al Batin, à Kairouan.

En effet, l’observatoire national a condamné les incidents récurrents et croissants de violence à l’égard des femmes résultant du non-respect de la loi n° 58-2017 sur la lutte contre la violence à l’égard des femmes. Lesquels conduisant, dans la plupart des cas, à l’impunité. Et soulignant ses conséquences sur la situation physique et psychologique des femmes.

Il a exprimé sa solidarité absolue avec les femmes victimes de violences. L’observatoire a appelé les autorités concernées à les prendre en charge, comme le stipule la loi n°58.

Il a en outre salué les efforts déployés par la société civile dans la prise en charge et le soutien des femmes victimes de violences.

Il est à noter qu’un nombre de femmes, travaillant dans une usine de couture italienne dans la zone industrielle d’Al Batin dans la délégation de Kairouan nord, ont été agressées par le responsable de l’usine. Ce qui a nécessité leur transfert à l’Hôpital de Kairouan pour recevoir les soins nécessaires. Parmi les employées agressées, une femme enceinte de six mois. Elle est actuellement dans un état critique. Notons qu’il ne s’agit pas du premier cas de violence ayant fait couler de l’encre.

                                                                                                            Avec TAP

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here