Le CNOM revendique l’amendement du décret n°2019-341

CNOM fini
Le CNOM a appelé ses membres à reprendre les consultations médicales et à les réaménager.

Le Conseil national de l’ordre des médecins (CNOM) a exhorté toutes les parties à unir leurs efforts. Et ce en vue d’un amendement du décret n°2019-341 fixant le cadre général du régime des études et les conditions d’obtention des diplômes des études médicales. L’objectif étant  de régulariser la situation de tous les médecins de première ligne, tous régimes confondus.

Le CNOM demande l’attribution de la même appellation à tous les médecins de première ligne. Et ce à l’instar de ce qui s’est passé dans les pays ayant adopté la même réforme. La médecine tunisienne est à l’orée d’un changement majeur. Ce changement  ne pourra réussir que s’il garantit l’honneur, l’indépendance, la dignité et l’épanouissement des médecins de première ligne. Lit-on dans un communiqué rendu public par le CNOM

Le CNOM exprime son refus de la division des médecins de première ligne en trois catégories contre toute attente, et sans consultation préalable des instances ordinales et estime que les médecins de première ligne sont le pilier de la médecine tunisienne depuis l’indépendance à ce jour.

                                                                                                            Avec TAP

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here