Cinq associations se mobilisent pour la réforme du système électoral

système électoral

Cinq associations ont lancé jeudi une campagne visant une réforme « globale » et « approfondie » du système électoral.

Baptisée « Hel Chantier » (entamer les travaux en français), cette campagne a pour objectif d’inciter les décideurs à rompre avec les anciennes pratiques. Et à entamer des réformes, « globales, approfondies et participatives » du système électoral.

En effet, il s’agit de :

  • La coalition « Awfiya »;
  • Centre tunisien méditerranéen;
  • L’Observatoire Chahed pour le contrôle des élections et le renforcement des transitions démocratiques;
  • Le réseau Mourakiboun;
  • Et l’Association jeunesse sans frontière.

Le système électoral en Tunisie souffre aujourd’hui de plusieurs lacunes et manquements. C’est ce que déclare Brahim Zoghlami, membre de la coalition « Awfiya ». Ce dernier s’exprimait dans un point de presse. Ainsi, il a dans ce sens appelé à: l’amendement de la loi organique relative aux élections et referendums; la modification de la loi portant organisation de l’Instance supérieure indépendante des élections; et de celle relative à la Cour des comptes.

A cet égard, Zoghlami juge « indispensable » de remplacer les décrets-lois publiés dans ce domaine depuis 2011 par des lois organiques. Et ce, conformément aux dispositions de la Constitution de 2014.

Par ailleurs, autre proposition avancée par Zoghlami, la révision des solutions provisoires. De même que la promulgation de lois organiques relatives à la répartition des circonscriptions lors des législatives et l’organisation des sondages d’opinion.

Avec TAP

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here