Sami Fehri et Belhassen Trabelsi condamnés respectivement à 8 ans et 10 ans de prison

Huit ans de prison pour Sami Fehri, le directeur de la chaîne El Hiwar Ettounsi, ainsi que dix ans pour Belhassen Trabelsi, l’ex-gendre de l’ancien président Zine el-Abidine Ben Ali. C’est ce qu’a annoncé la chambre criminelle spécialisée dans les affaires de corruption financière, sur les ondes de Mosaïque fm, en ce mardi 9 mars 2021.

Rappelons que les deux personnes devront payer une amende de 40 MDT. Et ce, dans le cadre de l’affaire des contrats de publicité signés entre Cactus Prod et la Télévision nationale.

De ce fait, cette affaire est liée aux contrats de publicité signés entre Cactus Prod et la Télévision nationale.

Enfin, rappelons que Sami Fehri a été incarcéré en 2012. Il avait passé plus d’un an derrière les barreaux. Avant d’être relâché, après un arrêt de la Cour de Cassation. En effet, à l’époque, il était le patron de la chaîne Ettounissiya TV. Sami Fehri était poursuivi cette fois-là dans le cadre d’une affaire relative à des contrats de publicité. On lui prêtait des dépassements qui finalement se sont avérés inexistants. Et ce, sur la base de témoignages d’employés et de tests logistiques.

Dans cette nouvelle affaire, l’accusation porte sur de grosses pertes enregistrées par l’établissement de la Télévision tunisienne. Et dont Cactus Prod serait à l’origine.

Rappelons que le tribunal a décidé d’un non-lieu pour Abdelwaheb Abdallah ainsi que cinq anciens directeurs généraux de l’Établissement de la télévision nationale. Et ce,  conformément à la loi sur la réconciliation administrative.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here