L’OMS dénonce la distribution inéquitable des vaccins anti-Covid-19

OMS

L’organisation mondiale de la Santé  (OMS) a dénoncé dans la journée du vendredi 8 janvier la distribution inéquitable des vaccins anti-Covid-19 au détriment des pays les plus vulnérables. 

Selon le communiqué de l’OMS, de nombreux pays développés ne respectent pas la règle de l’équité et de la solidarité. Toujours d’après l’OMS, les pays riches se sont accaparés la majorité de l’approvisionnement en vaccins multiples, laissant ainsi peu de place aux pays les plus vulnérables.

Alors, la grande question est de savoir, qu’en est-il pour le cas de la Tunisie? Mais plus encore on se demande sur la mise sur le marché du vaccin est prévue pour quand en Tunisie? Et quel type de vaccin selon lequel la Tunisie devrait utiliser? Autant de questions qui demeurent sans réponse…

Toujours est-il que pour les pays à faible revenu ou intermédiaire n’ayant pas encore reçu le vaccin, l’interrogation est de se demander si le problème sera-t-il résolu?  

De ce fait, le Directeur général de l’OMS, Tedros Adhanom Ghebreyesus, a souligné,  lors d’un point de presse depuis Genève, que ce problème peut et doit être résolu « ensemble » grâce à l’Accélérateur ACT – le dispositif mis en place par l’OMS et ses partenaires pour accélérer l’accès aux outils de lutte contre la Covid-19 – et au COVAX – le pilier de ce même dispositif qui permet d’accélérer la mise au point et la production d’un vaccin efficace dont tous les pays pourront bénéficier.

Rappelons que plusieurs pays développés s’étaient pourtant engagés à travers ces deux mécanismes à assurer un accès équitable aux outils contre la Covid-19. 

Autrement dit, les accords bilatéraux doivent cesser, affirme pour sa part le chef de l’OMS, qui a rappelé une vaccination menée de manière équitable permet de sauver des vies, de stabiliser les systèmes de santé. Ce qui conduirait à une reprise économique véritablement mondiale  stimulant ainsi la création d’emplois. « Surtout, cela nous aiderait également à prévenir les risques de mutation du virus », a-t-il dit.

En parlant de COVAX

Il a souhaité que les fabricants de vaccins donnent la priorité à l’approvisionnement et au déploiement de ces derniers via le COVAX.

Et de conclure: « J’exhorte les pays contrôlant l’approvisionnement mondial du vaccin d’en faire don en les remettant immédiatement au COVAX, qui est aujourd’hui prêt à être déployé rapidement », a également dit  Dr Tedros. « Et j’exhorte les pays et les fabricants à cesser de conclure des accords bilatéraux aux dépens du COVAX« . 

Rappelons que la solution – COVAX est le résultat d’une collaboration mondiale extraordinaire et unique, avec plus des deux tiers des pays à l’échelle mondiale engagés. COVAX possède le portefeuille le plus vaste et le plus diversifié de vaccins COVID-19 au monde, et en tant que tel, il représente le meilleur espoir au monde d’apporter la phase aiguë de cette pandémie à une fin rapide, mentionne ledit communiqué.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here