Le gel des avoirs de Ben Ali en Suisse, expire fin janvier, avertit I Watch

Avoirs de Ben Ali

Le gel, en Suisse, des avoirs de l’ancien président Zine El Abidine Ben Ali et ses proches expire à la fin du mois de janvier en cours. A prévenu l’Organisation « I Watch ».

Les autorités suisses avaient déjà invité la Tunisie à accélérer le processus judiciaire relatif aux  avoirs de Ben Ali et ses proches. Et à rendre des jugements « exécutoires » permettant de récupérer ces fonds. Rappelle l’ONG, dans un communiqué rendu public, aujourd’hui 6 janvier.

Compte tenu de la situation économique que connait le pays et de la nécessité de financer le budget, toujours en déficit, les autorités tunisiennes se doivent d’agir, en urgence. Et ce en vue de trouver un accord avec la partie suisse sur la prolongation des délais du gel ou sur la récupération des fonds placés dans les banques suisses avant l’expiration de ces délais. Insiste l’Organisation, dans le même communiqué.

Et de souligner, dans ce sens, la nécessité de contacter les pays de l’Union européennes. En effet, l’objectif étant de fixer les délais de présentation des pièces justificatives et ses décisions des tribunaux. Et ce pour récupérer les fonds, gelés depuis 2011. Le gouvernement suisse avait ordonné, début 2011, le blocage à titre préventif de tous les avoirs en Suisse de l’ancien président déchu. Ainsi que de son entourage. La valeur de ces avoirs s’élève à 60 millions de francs suisses.

« I watch » a également appelé à publier la stratégie de  la commission chargée de suivi des dossiers de l’argent spolié. Il s’agit d’une commission  créée récemment au sein de la présidence de la République.

Avec TAP

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here